Détenu à Metz-Queuleu, un prisonnier atteint du covid-19 a été transféré à l'hôpital prison de Nancy.

Inquiétude dans les prisons en Lorraine: un détenu de 51 ans a été testé positif au covid-19, relate le Républicain Lorrain, et se trouve actuellement à l’hôpital-prison de Nancy (dans l'Unité hospitalière sécurisée interrégionale (UHSI)). Avant son transfert, celui-ci a passé plusieurs semaines dans le Centre pénitentiaire de Metz-Queuleu, d'où une vive émotion suscitée au sein de la prison mosellane. Il s'agit du premier cas identifié dans une prison en Lorraine. "Il a été au contact de plein de monde. Et malheureusement, toutes ces personnes n’ont pas été confinées" a réagi un membre du personnel.

Dans un premier temps, les services de soins suspectaient une tuberculose. "Des gestes barrière avaient été mis en place autour de ce détenu" souligne ainsi le Directeur interrégional des services pénitentiaires, Hubert Moreau, qui "comprend l'émotion" que ce cas "peut provoquer". "À Metz, on avait commencé à mettre un cercle de précaution autour de lui et on va rechercher les personnes qui se sont trouvées en contact. Un protocole existe et a montré son efficacité" affirme t-il dans les colonnes du journal.