La ville de Meurthe-et-Moselle décrète à son tour un couvre-feu, que Guénange, en Moselle, a mis en place depuis hier.

Edouard Philippe, le Premier ministre français, l'avait annoncé lors de son allocution dimanche soir: des mesures de couvre-feux sont désormais possibles en France mais elles restent à l'appréciation des instances locales, mairies et préfectures.

En Moselle, la ville de Guénange a franchi le pas mardi 24 mars. Un couvre-feu est désormais instauré de 22h à 5h jusqu'au 31 mars. Seuls sont autorisés à circuler les automobilistes pouvant justifier un motif professionnel, de santé, familial impérieux ou une aide à des personnes vulnérables.

Ce mercredi 25 mars, c'est au tour de Nancy d'instaurer un couvre-feu de 22h à 5h, mis en place à partir de ce vendredi. Il est également interdit en journée sur le périmètre de la commune de Nancy, tout regroupement de plus de deux personnes âgées de plus de 10 ans sur l’espace public, a communiqué la Ville.

"Compte tenu du cadre national d'urgence sanitaire fixé par l’Etat, ces mesures seront mises en place par un arrêté de Monsieur le Préfet de Meurthe-et-Moselle, en étroite coopération avec les services de la Préfecture" précise le maire, Laurent Hénart.

Ces mesures dureront tant que la mesure nationale de confinement sera en vigueur.

En France, plusieurs villes et communes ont d'ores et déjà instauré un couvre-feu.

Si d'autres communes en Lorraine instaurent un couvre-feu, nous les ajouteront au fur et à mesure dans cet article. N'hésitez pas à nous le faire savoir, si un couvre-feu est instauré près de chez vous (5minutes@rtl.lu)!