Une femme et un enfant ont franchi la frontière pour jeter des déchets à Villerupt. Mais des promeneurs les ont filmés et obligés à récupérer leurs sacs poubelles.

"Eh bah bravo l'éducation!" s'indigne un promeneur, pendant qu'une femme reprend ses sacs poubelles.

La scène a été filmée dans la commune frontalière de Villerupt, en bas de la rue des Peupliers. C'est là que les occupants d'une voiture immatriculée au Luxembourg sont venus décharger plusieurs sacs poubelles. Mais des promeneurs ont remarqué leur petit manège et les ont obligé à récupérer leurs déchets.

Nous avons contacté François*, l'un de ces promeneurs: "On se baladait dans le coin et on a vu la scène. Une femme et un enfant venaient de déposer leurs poubelles près de la forêt, derrière un bus, à l'abri des regards. Dans les sacs, on a vu des cartons, des gravats, des couvertures... un peu de tout, comme un débarras. Des choses dont la femme aurait dû se débarrasser à la déchetterie en fait".

DES EXCUSES BIDONS

La femme et l'enfant ont dû récupérer leurs sacs poubelles, sous les sermons des promeneurs: "C'est honteux!", "Bravo, je vais venir les jeter devant chez vous aussi", "Et ça montre ça aux enfants!", peut-on entendre dans la vidéo.

La femme tente de se justifier: "je pensais que les camions de la commune viendraient les chercher". Des excuses qui ne convainquent pas les promeneurs: "Bah voyons" ironise l'une. Un autre ajoute: "non, non, non... Surtout que vous êtes Luxembourgeoise! Ça, c'est la France ici, vous n'avez pas à jeter vos déchets ici! Y'a des endroits pour jeter les poubelles, c'est pas dans la forêt!" dit un homme.

François*, lui, nuance: "Je ne sais pas s'ils étaient luxembourgeois, car la plaque d'immatriculation ne veut rien dire".

Sans vouloir défendre cette femme, François* constate qu'"elle était très gênée. Et son enfant l'était encore plus." Hélas, impossible de savoir si ces pollueurs ont retenu la leçon ou s'ils sont allés jeter leurs ordures ailleurs.

La vidéo, qui a circulé brièvement sur les réseaux sociaux, a depuis été retirée afin de préserver l'anonymat des protagonistes (c'est pourquoi nous l'avons floutée). Une plainte aurait été déposée. Le maire de Villerupt, Alain Casoni, n'a pas pu répondre à nos sollicitations.

QUE RISQUE-ON À JETER DES DÉCHETS EN FRANCE?

Pour ceux qui jettent leurs déchets dans la nature, l'amende est bien plus salée en France qu'au Luxembourg...

En 2017, l'Association des maires de France (AMF) distinguait trois cas de figure dans une note détaillée destinée aux élus:

Abandon ou dépôt de déchets par un particulier : contravention de 2e classe, soit une amende forfaitaire de 68 euros (minorée à 45 euros si paiement rapide, majorée à 180 euros si paiement tardif et au maximum à 450 euros en cas de défaut de paiement ou de contestation).

Abandon ou dépôt de déchets par un particulier transportés en véhicule : contravention de 5e classe, soit une amende d'un montant maximum de 1.500 euros (3.000 euros en cas de récidive).

Abandon ou dépôt de déchets par une entreprise2 ans de prison et/ou 75.000 euros d’amende.

ET AU LUXEMBOURG?

Au Luxembourg aussi, des malpropres transforment le pays en "Grand-Déchet". Il existe pourtant des sanctions. Les amendes vont de 49 euros pour l’abandon dans la nature de déchets dits « non problématiques » (chewing-gum, emballages, gravats…), jusqu’à 250 euros pour l’abandon de déchets plus sensibles "dans des eaux de surface ou souterraines".

On peut avoir des doutes sur le caractère dissuasif de ces amendes dans un pays où le niveau de vie est si élevé. Entre 2018 et début 2019, 227 amendes ont ainsi été distribuées au Luxembourg pour un total de 32.916 euros.

Et comme on peut le voir sur le portail de l'environnement, les amendes ne semblent pas distinguer les particuliers des professionnels. Là encore, cela pose la question de la sanction de ces derniers, qui jettent parfois leurs déchets par camions entiers!

* Le prénom a été modifié.