Depuis le 13 janvier 2019, cette famille se recueille sur une tombe du cimetière de Villerupt avant de réaliser qu'elle est vide.

L'histoire relatée dans le Républicain lorrain pourrait faire sourire si elle ne concernait pas une famille endeuillée, celle de Claudine Wenner, décédée le 13 janvier 2019 à l'âge de 76 ans. Quelques jours après ont lieux ses obsèques et sa crémation. L'urne devait être inhumée mais l'entourage s’est aperçu que le transfert des cendres n’avait jamais eu lieu…

Il faut dire qu'en janvier de l'année dernière il faisait très froid. Les services des pompes funèbres ont indiqué qu’il était impossible de placer l’urne dans la tombe à cause de l’hiver. Mais trois mois plus tard, ils ont annoncé que les travaux avaient été effectués.

Pourtant, le mari de la défunte reçoit un courrier lui intimant de venir recherche l'urne au centre funéraire municipal de Thionville où elle était toujours entreposée.

Il semble que les personnes en charge du dossiers se sont embrouillés les pinceaux aux pompes funèbres villeruptiennes.
Les cendres de Claudine Wenner ont finalement trouvé leur place au cimetière où la famille peut désormais se recueillir. Ils n'ont pas porté plainte pour éviter de remuer encore l'histoire.