La commune d'Hayange, en Moselle, a été condamnée à payer 4.000€ pour avoir repeint l'œuf de l'artiste Alain Mila en bleu, en 2014.

L'affaire avait fait scandale en Moselle et était remontée jusqu'à Paris: quelques mois à peine après son élection en 2014, le maire FN d'Hayange, Fabien Engelmann, avait fait repeindre en bleu ciel "l'œuf" de l’artiste Alain Mila, une sculpture en fer et granit qui trônait à deux pas de l’église Saint-Martin depuis 2001. Le but: égayer la ville.

Offusqué par ce qu'il considérait être des provocations de la part du maire (l'œuvre avait ensuite été déplacée sans son autorisation pour être décapée au sein de l'atelier municipal), l'artiste avait réclamé 10.000€ pour préjudice moral. Il s'était d'ailleurs livré dans une tribune, intitulée "Une mairie FN repeint mon oeuvre : ma fontaine est devenue un vulgaire oeuf Kinder."

Six ans plus tard, la justice a livré son verdict: le tribunal de Nancy a condamné la ville à une amende de 4.000€ pour violation du droit moral de l’auteur et du droit au respect et à l’intégrité d'une œuvre, rapporte le Républicain Lorrain.

Acquis par l’ancienne municipalité socialiste, "l'œuf bleu" avait été déclassé du domaine public par la commune et remplacé par une fontaine d'occasion. Il n'a jamais quitté l'atelier.