La famille de Maxime Pans, le policier grièvement blessé lors d'une fusillade survenue au mois de septembre à Liège, indique qu'il est sorti des soins intensifs et s'apprête à rejoindre un clinique de revalidation.

"Max fait des progrès chaque jour et continue de se battre", confie la famille par le biais du service communication de la police de Liège. À ce jour, la famille n'a toujours aucune information concernant d'éventuelles séquelles.

Lors de la fusillade, le policier avait été touché à la tête. Son collègue avait riposté et utilisé son arme de service pour toucher mortellement l'assaillant.

Maxime Pans a été opéré à deux reprises à la Citadelle et se trouvait toujours aux soins intensifs. La semaine dernière, ses proches indiquaient qu'il respirait sans assistance et parvenait à reconnaître ses proches.