Les gendarmes des Vosges ont parfois de sacrées histoires à raconter. Celle-ci vaut le détour.

C'est la dernière semaine d'octobre, une équipe de la gendarmerie se rend chez un particulier dont le véhicule a été endommagé. Ce dernier souhaite porter plainte et en profite pour dénoncer un autre délit dont il a été victime.

Direction le cabanon de jardin de l'intéressé, qui explique qu'une de ses plantes a été volée. "Les enquêteurs opèrent alors les constatations d’usage et font une découverte "stupéfiante"" écrit avec humour la gendarmerie sur Facebook. Et pour cause: le végétal disparu est un plan de cannabis.

La gendarmerie fait finalement preuve de clémence: "Ce sera un rappel à la loi pour notre victime, cultivateur "en herbe"."