Les victimes de violences conjugales sont souvent des femmes. Cette année, elles sont quatre à avoir succombé à leurs blessures.

Triste bilan en Lorraine depuis le début de l'année: cinq femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint en Lorraine, dont 4 en Moselle.

Un bilan d'autant plus inquiétant lorsqu'on compare les chiffres actuels à ceux de l'année précédente (2 victimes en Lorraine en 2018).

Parmi les victimes, la mort d'une septuagénaire originaire de Bouligny dans la Meuse, avait fait beaucoup de bruit. Son conjoint l'aurait abattue avant de se donner la mort.

Alors que l'année n'est même pas encore arrivée à son terme, le constat est d'ores et déjà accablant: le nombre de féminicides a presque triplé en Lorraine. La preuve que des mesures s'imposent.