Disparue depuis le 24 juillet dernier, soeur Bernadette Missier aurait été retrouvée morte ce mardi, écrit Le Républicain Lorrain.

Elle avait quitté le couvent de Saint-Jean-de-Bassel, situé au nord de Sarrebourg, le 24 juillet au matin. Et depuis, soeur Bernadette Missier, qui avait entrepris une marche de deux kilomètres pour rejoindre Berthelming, n'avait plus donné signe de vie. Les appels à témoins, lancés notamment par les pompiers de la Moselle, se sont multipliés sans succès.

Ce mardi 13 août, son corps aurait été découvert dans la forêt domaniale de Fénétrange par un technicien de l'Office national des forêts. Soit environ trois kilomètres plus loin que la destination que comptait rallier la religieuse.

Le conditionnel est encore de mise dans la mesure où une analyse ADN et une autopsie doivent encore être pratiquées afin d'identifier la victime. Mais selon les enquêteurs qui se sont confiés au quotidien mosellan, il est quasi certain qu'il s'agisse de soeur Bernadette: ses vêtements correspondent à ceux qu'elle portait le jour de sa disparition, soit une jupe grise et un chemisier blanc.

La gendarmerie de la Moselle a d'ailleurs indiqué sur sa page Facebook que la religieuse n'était plus recherchée à compter de ce jour.