Des jeunes accoutrés comme des terroristes, une femme tenue en joue avec des armes factices: c'était la panique à Hagondange samedi dernier.

Des jeunes ont créé la panique dans le centre d'Hagondange samedi dernier. Ils étaient au volant d'une voiture, portaient des vêtements foncés, des cagoules et pointaient des armes factices sur une femme originaire de Châtel-Saint-Germain.

Il n'en fallait pas plus pour que les appels pleuvent au commissariat de police de Metz et que les autorités envoient une équipe sur place.

Arrivés sur les lieux, les agents ont vite compris qu'il s'agissait d'un tournage improvisé. Les jeunes en question filmaient un clip de rap mais n'en avaient informé personne. Grosse frayeur pour rien donc. Fort heureusement, les policiers ont bien réagi.