Après la mort d'un adolescent de 17 ans à Fameck, une deuxième victime est maintenant dans un coma artificiel.

La nouvelle est tombée lundi soir: après la mort d'un adolescent de 17 ans, une deuxième victime qui était dans un état grave depuis la rixe survenue mercredi dernier à la Cité des Sports à Fameck a été placée dans un coma artificiel.

D'après nos confrères du Républicain Lorrain, il s'agirait d'un jeune Fameckois qui en serait déjà à sa troisième opération. Pour sa part, la troisième victime serait hors de danger et serait sortie de l'hôpital ce lundi.

Rappelons que le meurtrier présumé, un Uckangeois de 22 ans, a été arrêté et mis en examen pour meurtre et tentative de meurtre.