Après avoir pris une rue à contresens, un automobiliste a tout fait pour échapper à la police... y compris foncer sur elle.

C'est "une scène de course-poursuite digne d'un polar", rapportent aujourd'hui nos confrères de l'Est Républicain.

Elle s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche, en plein centre de Nancy. Un automobiliste s'engage rue de la Commanderie à contresens. Manque de bol, une patrouille de police passait par là.

Plutôt que de se rendre bien sagement, le conducteur a préféré accélérer. Les policiers ont suivi le chauffard, qui a multiplié les zigzags et grillé plusieurs feux et stop pour tenter de les semer. Sans succès, la police s'est accrochée et a fini par le coincer dans un cul-de-sac.

OBLIGÉS DE TIRER DANS LES PNEUS

Toujours déterminé à s'échapper, le conducteur a multiplié les manœuvres, jusqu'à percuter une voiture de police placée en travers du passage pour bloquer la sortie de l'impasse. Il a ensuite continué ses embardées dangereuses, obligeant des policiers à sauter pour éviter d'être renversés. Toujours selon l'Est Républicain, les policiers ont sorti leurs armes de service, sans appuyer sur la détente, utilisé leurs matraques pour casser les vitres de la voiture, et envoyé du gaz lacrymogène au conducteur. Toujours sans succès.

Finalement, ils ont tiré dans les pneus de la voiture. Une fois cette dernière immobilisée, les policiers ont dû s'y prendre à plusieurs pour maîtriser le forcené.

Ce jeune de 21 ans n'avait plus de permis, qui lui avait été retiré. Il n'était pas sous l'emprise de drogues. Il doit être jugé ce mardi en comparution immédiate, rapportent nos confrères.