Des casseurs vident les rayons de boutiques pendant la manifestation des gilets jaunes.

Les images ont été rapportées par de nombreux médias français ainsi que par des internautes. En marge de la manifestation des gilets jaunes à Paris, une boutique Go Sport a été pillée. Il s'agit d'un magasin vendant des articles de sport situé sur la place de la République.

Comme le rapporte LCI, cette boutique avait déjà été vandalisée le 8 décembre dernier, durant une précédente manifestation des gilets jaunes. Selon le média français, une vingtaine de personnes "majoritairement cagoulées, casquées et vêtues de noir", ont forcé l'entrée du magasin avant d'en piller les rayons. Des vêtements de sport ont été lancés dans la foule. La vitrine du magasin Habitat a également été brisée.

De premières échauffourées ont éclaté en début d'après-midi près de Bastille et se sont poursuivies aux abords de République par un face-à-face tendu entre manifestants et forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et ont procédé à plusieurs charges devant un restaurant McDonald's, parfois munies de lanceurs de balles de défense. Au milieu de scooters incendiés, des manifestants jetaient bouteilles et autres projectiles en direction des forces de l'ordre. Certains criaient "Suicidez-vous, suicidez-vous", alors que la police nationale est touchée par une vague de suicides sans précédent depuis le début de l'année.

Dans un tweet, la préfecture de police a appelé les manifestants à se "désolidariser des groupes violents". A la mi-journée, la police avait procédé à Paris à 137 interpellations et plus de 11.000 contrôles préventifs, selon la préfecture. A 15H, 110 personnes avaient été placées en garde à vue dans la capitale, selon le parquet.