Un agent de police messin a mis fin à ses jours en utilisant son arme de service en début de semaine.

Le drame s'est produit dans la nuit de lundi à mardi. Le Républicain Lorrain et France Bleu rapportent qu'un policier affecté au centre de rétention administrative de Metz s'est suicidé chez lui avec son arme de service.

L'homme de 42 ans était père d'un enfant. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Metz. D'après Cyril Baudesson, secrétaire zonal du syndicat Alternative Police CFDT pour le Grand Est, c'est le 27e suicide d'un policier depuis le début de l'année.

"Le malaise est profond. Il faut trouver de vraies solutions à ce fléau", a souligné M. Baudesson, dont le syndicat organisera le 22 mai un colloque à Paris sur les suicides de policiers.