La préfecture de la Moselle a annoncé jeudi soir avoir autorisé un rassemblement des gilets jaunes... À condition qu'ils ne défilent pas dans les rues.

Les nombreuses scènes d'affrontements vues à Metz auront finalement provoqué un resserrage du dispositif de la préfecture de la Moselle. Jeudi soir, cette dernière a annoncé avoir autorisé un rassemblement du "Mouvement Fédérateur Citoyens Gilets Jaunes Lorraine" samedi après-midi en centre-ville.

Les manifestants pourront se rassembler entre 14h et 18h devant le monument du Maréchal Ney, sur l'Esplanade. Mais la préfecture précise que seul ce "regroupement statique" est autorisé.

En clair, si les gilets jaunes se risquent à défiler dans les rues, comme ils l'ont fait ces derniers mois, ils prendront part à une manifestation interdite. Ce sera le cas de la "marée jaune", qui appelle à une marche le samedi après-midi au départ de la place de la République.

La préfecture prévient encore que "les forces de l’ordre, les sapeurs-pompiers et le SAMU, tout comme les autres services de l’État, seront pleinement mobilisées".

Notez que par crainte que du mobilier privé serve à provoquer de la casse, la ville de Metz impose aux commerces de ne pas ouvrir leurs terrasses et de ne pas installer d'étalages en extérieur samedi après-midi et en soirée.