Suivie sur l'A31 puis passée à tabac à Augny, la jeune femme de 19 ans a témoigné dans les médias lorrains.

Tout a commencé sur l'A31 lorsqu'un homme au volant d'une camionnette s'est mis à suivre une automobiliste qui prenait la direction d'Augny.

D'après la victime, le chauffard zigzaguait sur l'A31 avant de se retrouver derrière elle. Très agressif dans sa manière de conduire, il se serait rapproché "à 20 centimètres" de la voiture de la jeune femme.

Elle lui a donc fait signe de prendre ses distances mais, excédé, le chauffeur de la camionnette s'est mis à la suivre.

Arrivés à un rond-point à Augny, l'individu aurait volontairement percuté le véhicule de la jeune femme la forçant à s'arrêter.

"J'allais sortir pour faire mon constat mais j'ai à peine eu le temps de déboucler ma ceinture qu'il avait ouvert ma portière, il m'a prise à la gorge et m'a sortie violemment de ma voiture" a-t-elle expliqué à nos confrères du Républicain Lorrain.

Commencent alors plusieurs minutes de calvaire pour la jeune femme qui a été passée à tabac par son agresseur.

"Il m'a jetée devant une voiture, m'a donné des gifles, des coups de poing, m'a relevée puis m'a jetée à nouveau... On était au milieu du trafic et personne n'est venu m'aider".

D'après la victime, c'est une femme qui a fini par s'interposer en remontant le trafic à contresens: "Elle a ouvert sa portière, m'a prise dans ses bras et c'est à ce moment là que mon agresseur est reparti."

La jeune femme s'en est tirée avec une main cassée, des contusions et des blessures à la gorge. Elle a porté plainte à la gendarmerie et espère maintenant avoir l'occasion de se confronter à son agresseur pour savoir comment il a pu aller aussi loin.