Il fait chaud, le masque vous donne la sensation d'étouffer mais vous devez le porter malgré tout. Voici cinq conseils pour mieux le supporter durant l'été.

Lors d'épisodes de très fortes chaleurs, ou plus simplement lorsque les températures montent l'été, le port du masque peut vite devenir inconfortable. Certains lecteurs avaient même dit avoir la sensation "d'étouffer" lorsqu'ils le portent. Pour ne pas enfreindre les obligations sanitaires certains lieux, voici quelques conseils pour le rendre plus supportable.

RESPIRER UNIQUEMENT PAR LE NEZ

Simple comme bonjour. L'institut de santé et de sécurité au travail canadien explique que la respiration par la bouche génère davantage de chaleur et d'humidité. En plus de rester coincée dans le masque, renforçant cette sensation de manque d'air, votre respiration va rendre votre masque humide et réduire sa durée d'efficacité.

L'institut recommande donc de ne respirer que par le nez, bouche fermée, lorsque vous portez votre masque.

SE LAVER LE VISAGE RÉGULIÈREMENT

Du fait de nombreuses terminaisons nerveuses et de sa vascularisation, le visage est particulièrement sensible au chaud ou au froid. Sans être capable de faire augmenter la température corporelle (il est bien trop petit pour ça), le masque peut provoquer une sensation de chaleur puisqu'il couvre les voies respiratoires.

Pour y remédier, il est toujours possible de s'éponger le front et le cou afin de se rafraîchir.

Lors de passages aux toilettes ou à la salle de bains, vous pouvez également vous laver le visage afin d'éliminer la transpiration.

Attention à ne pas humidifier le masque, ce qui réduirait son efficacité et sa durée d'utilisation.

NE PORTER LE MASQUE QUE LORSQU'IL EST OBLIGATOIRE

Le port du masque vous protège et protège les autres. Attention toutefois à ne pas en abuser: lorsqu'il n'est pas obligatoire, ou lorsque vous êtes seul au bureau, inutile de le garder sur le visage. Privilégiez-le lorsque la distanciation n'est pas possible.

AMÉNAGER SES HEURES DE TRAVAIL

Pour les activités en extérieur, notamment professionnelles, il est recommandé d'adapter ses horaires de travail lorsque le masque est indispensable. Dans la mesure du possible, le travail physique doit lui aussi être limité ou réalisé à des horaires décalés.

VENTILATION ET TRAVAIL

Veillez à ce que les locaux de travail soient naturellement bien aérés. Limitez toutefois l'usage du ventilateur dans les bureaux partagés et privilégiez la climatisation à faible puissance et si elle est équipée de filtres.