Classique à la crème de marrons, aux fruits ou au chocolat, glacée ou non... Le choix de bûches de Noël est vaste dans les rayons des pâtisseries et des traiteurs. On a sélectionné les plus alléchantes.

Il y a quelques moments dans le calendrier où les pâtissiers et professionnels du sucré rivalisent d'inventivité comme pour un concours de Miss. Avant les galettes des rois et les œufs de Pâques, la bûche de Noël leur offre un terrain de jeu des plus réjouissants.

Ils travaillent d'arrache-pied pendant plusieurs mois pour concevoir la meilleure bûche, la plus originale, la plus belle et la plus savoureuse, qui sera engloutie en quelques jours!

On commence par un petit tour chez les pâtissiers et traiteurs du Luxembourg.

OBERWEIS

Le chocolatier propose neuf bûches différentes cette année, avec une grosse tendance sur les mousses de fruits. Mais la plus jolie, c'est la bûche d’exception X-MAS: croustillant praliné à la fleur de sel, biscuit, crémeux et mousse au chocolat.

MAISON STEFFEN

Le célèbre traiteur nous livre trois bûches et deux desserts à l'assiette, pensés par le chef pâtissier Yves Jehanne. On craque pour la bûche Gianduja Noisette: pailleté feuillantine, ganache au Gianduja, ganache et mousse jivara.

COCOTTES

La mère poule joue la tradition cette année avec la Bûche royale chocolat: Biscuit chocolat, croustillant praliné feuillantine, mousse chocolat extra bitter, glaçage chocolat.

CATHY GOEDERT

Parmi ses quatre créations pour les fêtes, la pâtissière ose une bûche végane. Génoise vegane à la noix de coco; ganache chocolat noir; brisures de framboises.

NAMUR

Bien sûr, le glacier-traiteur propose des bûches classiques à la crème au beurre. Mais quatre créations originales sont aussi réalisées. Clin d'oeil au Mont blanc, spécialité de la maison, la Bûche marrons agrumes comprend un biscuit viennois, ganache montée chocolat lait, compotée de clémentine et de mandarine, mousse et vermicelles de marrons confits.

GÉRARD CAYOTTE

Le pâtissier eschois nous propose neuf bûches. Des classiques qui reviennent chaque année et des créations originales comme la Bûche Macaé: biscuit moelleux cacao, confit fruits de la passion goyave, mousseux Macaé, ganache montée Opalys vanille, crémeux Macaé et la Bûche Tatin Caramélia: croustillant sarrasin, caramel tendre au beurre salé, pommes confites au caramel, namelaka caramélia, biscuit 4/4 sarrasin et ganache montée vanille.

KAEMPFF-KOHLER

Parmi les créations de Jonathan Szymkowiak, on relève la bûche Express'Oh: une véritable partition gourmande avec une mousseline praliné, une crème café, une ganache chocolat caramel, un crunchy praliné et un biscuit joconde.

PICARD

Comme chaque année, le spécialiste du surgelé lance plusieurs bûches glacées. La Bûche Les Fabuleux Cadeaux cache un mariage de crème glacée au chocolat noir origine Pérou et crème glacée au caramel au beurre salé avec inclusions de brisures de caramel, avec une coque en chocolat et une sauce au caramel beurre salé, le tout déposé sur un croustillant amande-chocolat au lait.

Les créations les plus spectaculaires et originales viennent sans doute des grands hôtels parisiens où les pâtissiers sont devenus des stars. On vous livre quelques pièces qu'on n'ose plus vraiment appeler "bûche".

GEORGES V

L’Orchidée des Quatre Saisons de Michael Bartocetti. Le nouveau pâtissier de l’hôtel George V rend hommage à Jeff Leatham, directeur artistique du palace, avec une composition en trompe-l’œil représentant une orchidée. Sa bûche contient un croustillant noisette, un biscuit aux amandes, une mousse chocolat noir 75%, un crémeux infusé au foin, un praliné amande noisette et vanille torréfiée sans oublier des zestes de citron et de mandarine.

SINNER

La bûche Sinner de Yann Brys. Le MOF pâtissier a opté pour un biscuit moelleux et mousse chocolat noir 75%, compotée de grenade aux épices, crémeux chocolat noir et croustillant chocolaté. Incontournable pour les férus de chocolat.

MAISON LENÔTRE

Avec la Bûche de bois et pomme de pin, Guy Krenzer chef de la création de la Maison Lenôtre a eu envie cet hiver d’évoquer une escapade dans un sous-bois de pins aux odeurs enchanteresses.