Pour réduire la taille de nos poubelles, et faire des économies, voici quelques conseils simples à appliquer au quotidien.

Question de transition écologique oblige, de plus en plus de consommateurs ont commencé à trouver des alternatives pour réduire leur consommation de plastiques, la quantité de leurs emballages inutiles et la taille de leurs poubelles. RTL 5minutes a fait le test et vous aide avec ses cinq conseils pour faire un premier pas vers le zéro déchet.

1. LE "STOP-PUB" SUR LA BOÎTE AUX LETTRES

Pour mettre fin à l'arrivée de dizaines de prospectus souvent inutiles chez vous, le plus simple est d'apposer un autocollant "stop-pub" sur votre boîte à lettres. C'est simple, c'est efficace et c'est autant de papier que vous n'aurez plus à renvoyer directement au tri sans même y avoir jeté un oeil.

2. FAIRE SES COURSES AUTREMENT

Pas besoin de révolutionner ses habitudes pour consommer plus intelligemment: il suffit de quelques bons réflexes pour voir la différence.

Votre premier geste écolo sera de vous renseigner sur les commerces proposant des produits "en vrac" pas loin de chez vous. La plupart disposent de nombreux aliments secs et d'une balance pour mesurer la quantité que vous achetez. À l'aide de bocaux en verre (un peu lourds toutefois) ou de sacs réutilisables (bien plus légers), vous pourrez aisément transporter les pâtes, le riz et les fruits et légumes. Le tout peut être stocké à la maison dans des boîtes ou des bocaux. Pour certains produits comme les yaourts ou le fromage, évitez simplement les portions individuelles et préférez les grandes quantités (à condition de ne pas en jeter la moitié plus tard).

De passage à la boulangerie, rien ne vous empêche d'amener un petit sac en coton pour demander à y mettre votre pain et vos croissants. Et au cas où, pensez à toujours emporter avec vous un petit un sac réutilisable en cas de passage éclair au supermarché.

3. DEMANDER UN "DOGGY BAG" AU RESTAURANT

Un bon restaurant, des entrées, un plat plus large qu'anticipé... Vous voilà avec des restes sur les bras. Plutôt que de les envoyer à la poubelle, demandez donc à pouvoir emporter votre demi-escalope et les quelques pâtes qui sont arrivées avec. Vous pourrez les réchauffer et économisez ainsi un repas. Après tout, pourquoi gaspillez votre argent et votre nourriture?

4. REMPLACER SES BOUTEILLES D'EAU PAR UNE GOURDE

Quand un océan de plastique se forme au large et pollue l'eau, la solution à prendre d'urgence est toujours de ne pas contribuer à le faire grossir. Surtout que l'eau est une denrée abondante, saine et bon marché... Au robinet. Si si, c'est vrai. Pourquoi continuer à acheter des packs de six bouteilles vendus à près de 3€ alors qu'un m3 coûte à peine plus?

Pour abandonner (au moins en partie) l'usage des bouteilles en plastique, investissez quelques euros dans une gourde réutilisable en verre ou en aluminium. Utilisable à la maison comme au travail ou à l'école, elle sera rentabilisée en quelques semaines et ça vous fera moins de corvées de poubelles.

5. RETROUVER LES "RECETTES DE GRAND-MÈRE"

Un produit pour nettoyer le sol, un produit pour les vitres, un autre pour détartrer sa salle de bains, un pour son plan de travail... Soit autant de flacons qui ne sont pas forcément indispensables. Heureusement, une paire de gants, un peu d'huile de coude et quelques produits simples suffisent à nettoyer la maison. On pense notamment au vinaigre blanc pour détartrer bouilloires et robinets, aux vieux vêtements que l'on peut transformer en éponges et chiffons, au bicarbonate de soude pour détacher les tissus et désodoriser le réfrigérateur et la poubelle...