"Est-ce que ma manœuvre a conduit à sa mort?"

Après le décès de son copilote au Rallye du Condroz, Steve Matterne témoigne

Sport

Le copilote belge Rik Vanlessen, 53 ans, de la Skoda Fabia R5 n°7, pilotée par son compatriote Steve Matterne, est décédé samedi.

Dans une longue courbe à gauche, la Skoda Fabia R5 n°7 a percuté un poteau et est allée s'échouer deux mètres en contre-bas. Rik Vanlessen est décédé sur place. 

Dans une interview donnée au journal Het Laastste Nieuws et reprise par nos confrères de 7sur7, Steve Matterne s'est confié. Une multitude d'interrogations surviennent. "Est-ce que ma manœuvre a conduit à sa mort? Cette question me hante l'esprit. Je l'ai directement dit à la femme de Rik, que j'étais là et que je regrettais. Mais elle ne me reproche absolument rien. Ses enfants me disent la même chose", confie-t-il. Avant d'ajouter: "Je n'ai pas seulement perdu mon binôme et copilote, mais aussi un de mes meilleurs amis". 

Pour l'instant, je ne remonte plus dans une voiture de rallye

Aujourd'hui, Steve Matterne souffrirait de trois côtes cassées. "Si ce poteau n'avait pas été là, ça aurait été une autre histoire", déclare-il. Choqué par ce drame, le pilote cherche désormais à connaître les causes d'un tel accident. "Pour l'instant, je ne remonte plus dans une voiture de rallye", conclut-il. 

Si la spéciale avait été neutralisée, les organisateurs ont décidé de laisser la course se poursuivre.