Retards

Tottenham va encore devoir patienter avant de jouer dans son nouveau stade

Sport

Le club londonien a annoncé mercredi qu'il allait encore évoluer à Wembley jusqu'à la fin du mois de février.

Tottenham ne pourra pas accueillir le 13 février le choc contre Dortmund en 8e de finale aller de Ligue des champions dans son nouveau stade, dont la livraison ne cesse de prendre du retard et n'aura pas lieu avant la fin du mois de février, ont annoncé les Spurs mercredi.

Dans un communiqué, le club londonien, actuel 3e de Premier League, affirme que tous les matches à domicile prévus ou potentiellement prévus d'ici au week-end des 16-17 février, y compris la rencontre de C1, auront lieu à Wembley, stade où Tottenham joue la quasi-totalité de ses matches "à la maison".

"Je voudrais m'excuser auprès de nos fans et vous remercier pour votre patience", a réagi le patron du club, Daniel Levy, dans ce communiqué qui indique que le club est "en relation avec les entrepreneurs" et les autorités pour établir le programme des derniers tests à effectuer avant l'inauguration de cette nouvelle enceinte de 62.000 places.

Les dirigeants de Tottenham espéraient initialement prendre possession en septembre 2018 de leur nouveau White Hart Lane, construit autour de l'ancien stade des Spurs, mais le chantier a connu d'importants retards.