Sport

NBA: Draymond Green critique à son tour le propriétaire des Knicks

Sport
Draymond Green, l'intérieur des Golden State Warriors, lors d'un match NBA contre Dallas à Oakland, le 30 décembre 2016
© Getty/AFP/Archives

L'ailier fort de Golden State Draymond Green a dénoncé mercredi "la mentalité esclavagiste" du propriétaire des New York Knicks à l'égard de Charles Oakley, qui a été expulsé la semaine dernière du Madison Square Garden pour avoir critiqué James Dolan.

"Ce mec est une légende (des Knicks), il faut le traiter en conséquence", a déclaré Green lors d'une émission sur le site internet Uninterrupted à propos d'Oakley, ancien joueur des Knicks dans les années 1990.

"On parle de Charles Oakley, pourquoi doit-il acheter un billet pour assister à un match?", s'est-il emporté.

"Cela veut dire quoi: quand tu es du côté (du propriétaire des Knicks), tout va bien, quand tu es contre lui, quand tu critiques son équipe, cela ne va plus? C'est vraiment une mentalité esclavagiste, un rapport de maître à esclave, c'est ridicule", a asséné Green.

Mercredi dernier, Oakley avait été expulsé manu militari du Madison Square Garden en plein match, devant les caméras de télévision. Alors que des vigiles l'avaient prié de quitter la salle, il avait refusé d'obtempérer et les avait bousculés, ce qui avait conduit à son interpellation par la police.

Dolan avait ensuite annoncé qu'Oakley n'était plus le bienvenu au "Garden", mais il est revenu sur sa décision mardi après intervention du patron de la NBA Adam Silver et de Michael Jordan, un proche d'Oakley.

Plusieurs stars de la NBA, comme LeBron James et Dwyane Wade, ont fait part de leur soutien à Oakley.