Centrale nucléaire de Hinkley Point C

Le Luxembourg et l'Autriche irrités par les subventions

Europe
© AFP Archivbild

Le Luxembourg et l'Autriche ont déposé plainte contre les milliards d'euros d'aides accordées à la centrale de Hinkley Point C.

Jeudi, le cas sera examiné devant la Cour de justice de l'Union européenne. Après des années de négociations, la Grande-Bretagne et le géant français de l'électricité, EDF, ont finalement signé il y a un an le contrat pour la construction de la centrale. Une entreprise chinoise participe également au projet qui se chiffre en milliards.

Il s'agit de la première construction d'une centrale nucléaire en Grande-Bretagne depuis des années. Il est prévu qu'elle soit équipée de réacteurs de type EPR, les réacteurs de 3e génération, dont la construction est plus longue et difficile que prévu.

Le projet est controversé à cause des subventions publiques à hauteur de milliards accordées au projet. C'est pour ce motif que le Luxembourg et l'Autriche ont déposé plainte devant la Cour de justice de l'Union européenne : cette forme d'aide étatique porterait atteinte aux règles de la compétitivité.

Jeudi a lieu la première audition dans ce dossier. Les experts estiment qu'un arrêt en première instance n'est pas à attendre avant deux mois. Quant à la décision définitive sur la question du principe des subventions pour les centrales nucléaires, elle devrait être rendue au plus tard début 2019.

Une conférence de presse de la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, est prévue dans ce contexte jeudi à 16h00. L'arrêt devrait en effet avoir une influence sur la politique énergétique future en Europe.