Ligne Metz - Luxembourg

Reprise progressive de la circulation des trains

France
© Thomas Toussaint

Cependant "quelques perturbations restent à prévoir pour la soirée" selon Didier Wallerich (directeur des affaires publiques et de la communication).


Le traffic été perturbé mercredi matin

Si des bus sont prévus au départ de Thionville ainsi que des trains sans contrôleur, il est recommandé aux usagers de se renseigner avant de voyager. En gare, les usagers ont principalement signalé des trains partant en retard ou sans chef de bord. Les frontaliers sont tout de même nombreux à être sur les routes plutôt que dans le TER.

Le #CovoitMetzLux sur Twitter est à surveiller. 
covoit


Agression à Uckange

Si les contrôleurs n'ont pas souhaité travailler mardi soir et mercredi, c'est parce pour une bonne raison. "Une contrôleuse a été agressée verbalement en milieu d'après-midi, avec menace de mort", a dit Didier Wallerich, directeur des affaires publiques et de la communication externe à la SNCF. Après cette agression,  la troisième survenue à Uckange (Moselle) depuis Noël, "une partie des contrôleurs de Metz a décidé d'arrêter le travail", a-t-il ajouté.

Victimes d'insultes et de menaces, les agents SNCF ont donc fait valoir leur droit de retrait. Ce n'est donc pas une grève.

Pour limiter la gêne sur cette ligne empruntée par 10.000 personnes par jour, notamment par beaucoup de frontaliers, la SNCF a mis en place des cars entre le Luxembourg, Thionville et Metz, et demandé l'assistance des Chemins de fer luxembourgeois pour faire circuler des trains entre le Grand-Duché et Thionville.

Mise à jour:

Cette après-midi, la SNCF a annoncé un retour progressif à la normale avec la suspension du droit de retrait des contrôleurs.




Demain, aucune perturbation ne devrait avoir lieu.

RTL avec AFP