Malgré les nombreuses réactions négatives

Jean Asselborn maintient ses propos sur la Hongrie

Luxembourg

C'était certes inhabituel et cela a pu choquer, mais Jean Asselborn maintient ses déclarations à propos de la Hongrie.

C’est ce qu’a affirmé mercredi matin le ministre des Affaires étrangères dans une interview à RTL, après les nombreuses réactions négatives qui ont suivi sa demande d’exclusion de la Hongrie de l’UE. 

Ne rien faire quand les réfugiés sont comparés à des terroristes sur des affiches à Budapest ou quand un député européen hongrois veut aller mettre des têtes de porc sur la clôture à la frontière pour faire peur aux réfugiés musulmans, est une erreur, a souligné Jean Asselborn mercredi matin.

L’esprit de l’Union européenne ainsi que les valeurs de paix et de communauté doivent continuer à être préservées, sinon l’UE ne survivra pas, voilà ce dont est certain le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères.

L‘interview de mardi au quotidien „Die Welt“ a fait des vagues


Nous ne pouvons pas accepter que les valeurs fondamentales de l'UE soient massivement outragées, a dit le ministre luxembourgeois au quotidien „Die Welt“.

Jean Asselborn, a appelé à exclure au moins temporairement la Hongrie de Viktor Orban de l'Union européenne pour violation de ses valeurs démocratiques fondamentales, dans une interview publiée mardi en Allemagne.

"Des gens tels qu'Orban ont conduit à ce que l'UE donne l'image d'une Union qui ose à l'extérieur défendre des valeurs qu'elle n'est plus capable de maintenir à l'intérieur" du bloc, a déploré M. Asselborn dans le quotidien Die Welt, à quelques jours d'un sommet des dirigeants européens à Brastilava sur l'avenir du projet européen.

"Ceux qui, comme la Hongrie, bâtissent des clôtures contre des réfugiés de guerre, qui violent la liberté de la presse ou l'indépendance de la justice, devraient être temporairement, voire même définitivement, exclus de l'UE", a-t-il ajouté.

"C'est la seul manière de préserver la cohésion et les valeurs de l'Union européenne", a estimé le ministre luxembourgeois, en jugeant que l'UE ne "peut tolérer un tel comportement" comme celui du gouvernement du Premier ministre hongrois.

Cette possibilité d'exclusion pour violations des valeurs fondamentales du bloc est prévue dans les traités européens mais requiert l'unanimité des Etats membres, ce qui rend son application très difficile. "C'est le problème, et Orban le sait bien (...) cela aiderait si l'on pouvait changer les règles afin que l'exclusion d'un pays de l'UE ne requiert plus l'unanimité", a dit M. Asselborn.

Viktor Orban, qui tient un discours antimigrants virulent, organise en octobre un référendum sur le plan européen de répartition des réfugiés.

La Commission européenne a refusé tout commentaire. On ne se prononcera pas là-dessus, a dit un porte-parole de la Commission à Bruxelles. 

Réactions au Luxembourg

Le président du LSAP et collègue de parti de Jean Asselborn qui est aussi président de la commission des Affaires étrangères, Marc Angel n'est pas d'accord avec le ministre. Il y a une clause pour une suspension du vote au Conseil dans l'article 7 du Traité européen. Ce qui signifie qu'il y a des alternatives avant de demander l'exclusion d'un pays. Par ailleurs, il y a en Hongrie de très nombreuses personnes qui ne sont pas d'accord avec la politique de Monsieur Orban. Malgré tout, Marc Angel estime qu'il est aussi bon que l'on aborde les problèmes qui existent. 

La députée européenne Viviane Reding (CSV) a donné raison sur le fond à Jean Asselborn dans sa critique de la Hongrie. Cependant, selon elle,  on ne peut exclure aucun état membre de l'UE. Elle estime que quand on est ministre des Affaires étrangères, "il faut faire attention à ce qu'on dit. Avec de telles déclarations, on peut tourner son pays en ridicule, c'est ce qui est arrivé ici". 

Le Premier ministre, Xavier Bettel, qui était en visite de travail en Israël, a, lui aussi, pris ses distances par rapport aux propos de Jean Asselborn.


Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.