Voyages

Un nouveau système de sécurité testé au Findel

L'Université du Luxembourg et Lux-airport ont annoncé avoir testé un nouveau système de sécurité qui pourrait permettre d'éviter les fouilles aléatoires et les files d'attente.

Serez-vous "réduit", "normal" ou "renforcé" ? Il ne s'agit pas de vos avantages pour votre prochain voyage mais bien du type de contrôles auxquels vous devrez faire face dans un aéroport.

Le consortium européen Flysec, dont font notamment partie l'Université du Luxembourg et Lux-airport, a développé pendant trois ans un nouveau système de sécurité "de haute technologie". Il consiste à analyser le comportement des passagers dans l'enceinte de l'aéroport mais aussi à vérifier leur historique de voyage et leur profil de réservation pour les "classer en fonction de leur "fiabilité"". Une fois répartis, les passagers sont alors dirigés vers un contrôle réduit, normal ou renforcé.

TESTÉ AU FINDEL
Après trois ans de développement, le système a été testé dans un environnement grandeur nature: à l'aéroport du Findel. Pas moins de cent acteurs se sont glissés dans les chaussures de passagers en transit et ont été scrutés par des capteurs spéciaux dans le bâtiment.

En observant les contrôles des titres de transport, les contrôles des réservations et les profils de voyages inhabituels ainsi que les mouvements des personnes, le système est capable d'alerter l'équipe aéroportuaire "de tout comportement suspicieux" à l'intérieur de l'aéroport.

Selon ses concepteurs, le système a pour principal avantage de mettre fin aux "longues files d'attente" et aux "mesures de sécurité contraignantes, sources de mécontentement des passagers et synonymes de hausse des coûts". Côté passager, le cheminement de l'entrée de l'aéroport jusqu'à la montée dans l'avion est effectué à l'aide d'une application mobile.

Tout le système est jugé prêt pour "une mise en oeuvre réelle" et doit permettre aux aéroports d'absorber toujours plus de voyageurs sans saturer leurs installations.