C'est dimanche prochain

Élections législatives au Luxembourg: on vous explique tout

Luxembourg

Les élections législatives approchent et nous nous sommes faits un devoir de les décrypter pour vous.

QUE FAIRE LE JOUR J? 
Au cas ou ça vous aurait échappé, les élections législatives auront lieu le dimanche 14 octobre. Du coup, on s'est dit qu'il était temps de vous faire un topo, histoire que vous ne soyez pas surpris le jour J. 

Sachez d'abord que pour aller voter, il faudra vous munir d'une carte d'identité ou d'un passeport valable. Et pour ceux qui doutent encore, non, vous n'aurez pas besoin de votre lettre de convocation.

Ensuite, lorsque vous vous retrouverez face à votre bulletin de vote, il y a plusieurs choses à savoir.




Premièrement, sachez que vous avez le choix entre deux types de vote: le vote par liste ou par candidat. Vous pourrez donc choisir de voter pour une liste correspondant à un parti ou pour des candidats de votre choix.  

Deuxièmement, et c'est très important: vous avez autant de suffrages qu'il y a de députés dans votre circonscription. On y reviendra un peu plus loin!

Faites donc attention à ne pas en attribuer plus que vous en avez sous peine de voir votre bulletin de vote annulé.

Enfin, (et troisièmement) sachez que vous pourrez attribuer jusqu'à deux suffrages à votre candidat favori. Par contre, si vous choisissez une liste, vous n'aurez plus de vote à attribuer. 

QUI PEUT VOTER? 
Quelles sont les conditions à remplir pour avoir son mot à dire au Luxembourg? 

Et bien c'est simple, il faut être Luxembourgeois, être âgé de 18 ans au jour du vote (le 14 octobre prochain donc), jouir des droits civils et politiques (les condamnés à des peines criminelles ne peuvent pas voter) et être domicilié au Luxembourg. 

En ce qui concerne les ressortissants luxembourgeois qui sont installés à l'étranger, ils le sauront peut-être déjà, il sont automatiquement admis aux élections législatives par voie de correspondance. 

ATTENTION C'EST OBLIGATOIRE!



Au Grand-Duché, le vote est obligatoire. Les électeurs ne peuvent pas se faire remplacer et ceux qui ne peuvent pas prendre part au scrutin DOIVENT se justifier auprès du procureur d'Etat sous peine d'une amende. 

Seules exceptions: "Les électeurs qui au moment de l’élection habitent une autre commune que celle où ils sont appelés à voter et les électeurs âgés de plus de 75 ans".

Bon à savoir: le vote par correspondance est récemment devenu plus accessible. On peut maintenant y accéder sans avoir à se justifier (contrairement à avant). Pour voter de cette manière, il faut simplement en informer votre commune.

Malheureusement, la date limite est dépassée depuis le 19 septembre. Pour ceux qui auraient raté le coche, pas le choix: il faudra se présenter aux urnes! 

LE SYSTÈME ÉLECTORAL
Les élections au Luxembourg se font par suffrage universel direct et désignent les 60 députés qui siégeront à la Chambre des députés. 

Décryptons. Le suffrage universel direct, ça veut dire quoi? Et bien concrètement, cela signifie que les électeurs choisissent eux-mêmes, sans passer par un intermédiaire, leurs représentants. 

Jusque là, tout va bien mais c'est là que ça se complique parce que le Grand-Duché est divisé en quatre circonscriptions  électorales (Nord, Sud, Centre, Est) et que les députés sont élus au scrutin de liste.

En effet, au Luxembourg, chaque circonscription compte un nombre limité de députés: 21 pour le Centre, 23 pour le Sud, 9 pour le Nord et 7 pour l'Est. 




Ce système implique que les partis politiques constituent une liste de candidats par circonscription. Le nombre de candidats ne peut logiquement pas dépasser le nombre de sièges disponibles dans chaque circonscription. 

Enfin, ça se complique une dernière fois (on vous le promet): "La répartition des sièges se calcule suivant les règles de représentation proportionnelle et conformément au principe du plus petit quotient électoral". 

Concrètement, cela signifie que les sièges seront répartis en fonction de la répartition des voix entre les candidats mais également en fonction d'un système qui divise le nombre de votes par le nombre de sièges disponibles. 

En principe, les 60 candidats à avoir récolté le plus de voix se verront alors assermentés lors d'une session qui aura lieu à la Chambre le 30 octobre. 

Important à savoir: la composition de la Chambre pourra changer par la suite lorsque la future majorité aura formé son gouvernement.


En effet, ceux ou celles qui accéderont à des positions de ministre (ou secrétaire d'Etat) ne pourront pas cumuler cette fonction avec celle de député. 

LES PARTIS


Et oui, parce qu'on n'aurait pas tout expliqué si on ne mentionnait pas les partis qui vont se présenter et les têtes de liste. 
  1. Le Parti pirate (Piratepartei): Sven Clement
  2. Les Verts (déi Gréng): François Bausch
  3. Le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP): Etienne Schneider
  4. Le Parti chrétien-social (CSV): Claude Wieseler
  5. Le Parti communiste (KPL): Jean-Marie Jacoby
  6. Le Parti démocrate (DP): Xavier Bettel
  7. Le Parti alternatif et démocratique de réformes (ADR): Roy Reding
  8. La Gauche (déi Lénk): David Wagner
  9. Demokratie: Sonja Holper
  10. Les Conservateurs (Déi Konservativ): Joe Thein
Voilà, vous devriez être paré pour les élections à venir!