Inondations, rafales, sauvetages

Vidéos : l'ouragan Florence "ravage" la Caroline du Nord

International
© AFP

La situation empire au fur et à mesure que les heures passent. Des opérations de sauvetage sont en cours en Caroline du Nord.

Le gouverneur de la Caroline du Nord a déclaré vendredi que l'ouragan Florence était en train de dévaster cet Etat du sud-est américain où il a touché terre au petit matin, déversant des pluies diluviennes et provoquant les premières inondations.

"Nous sommes très inquiets que des localités entières puissent être détruites", a-t-il ajouté. Aucun décès n'est pour l'instant à déplorer, selon le gouverneur. Mais des pompiers sur le terrain craignent que deux personnes n'aient perdu la vie lorsqu'un arbre s'est écrasé sur leur maison.

La tempête bat son plein sur la côte est des Etats-Unis et, d’après France 24, a entraîné une élévation du niveau de la mer de 3 mètres à New Bern (Caroline du Nord).






Les médias américains parlent d’opérations "dramatiques" de sauvetage qui ont lieu en ce moment même dans la région. Et ce, malgré le fait que les secours étaient censés ne plus intervenir lorsque la tempête se serait installée.

L’intensité de la tempête, sous-estimée par certains locaux, a fini par être confirmée par les images que l’on peut voir depuis vendredi matin sur les médias américains.



Des images de l’ouragan déferlent également sur les réseaux sociaux. On peut y voir les vagues entrer dans une maison, un drapeau américain déchiqueté par la puissance du vent, des affiches publicitaires s’envoler et on en passe.

Et les mauvaises nouvelles s’empilent puisque l’œil de la tempête n’a pas encore atteint le continent et que la situation, déjà dramatique, va très certainement empirer.

Aux dernières nouvelles, près de 280.000 foyers étaient privés d’électricité en Caroline du Nord et cet ouragan pourrait durer jusqu’à dimanche.



DES LUXEMBOURGEOIS SUR PLACE
Contactés par nos soins, le ministère des Affaires étrangères nous a confirmé que quelques 75 Luxembourgeois et Luxembourgeoises vivent dans les zones à risque (Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Virginie).

Cependant, jeudi soir aucun ressortissant luxembourgeois n'avait contacté l'ambassade du Luxembourg, que ce soit pour s'informer ou pour "requérir une quelconque assistance".

En termes de mesures concrètes, l'ambassade à Washington "a mis son site web à jour invitant les ressortissants luxembourgeois à suivre les instructions des autorités locales en cas d'évacuation" et a rappelé les numéros d'urgence de l'ambassade et du consulat à New York.

Enfin, jusqu'à maintenant, aucun ressortissant luxembourgeois en déplacement ou en voyage ne s'est enregistré sur la plateforme créée à cet effet: "Lëtzebuerger Am Ausland".