A l'origine d'un suicide

Momo Challenge: le dangereux challenge qui circule sur Whatsapp

Tech World
© Capture d'écran

Un dangereux challenge circule actuellement sur Whatsapp. Il serait à l'origine d'un suicide d'une fille de 12 ans.

Signalé dans plusieurs pays dont l'Allemagne, la France , l'Espagne, les Etats-Unis, le Mexique et l'Argentine, le Momo Challenge prend de l'ampleur et menace les adolescents les moins prudents. 

Le challenge consiste à ajouter un numéro japonais sur l'application Whatsapp qui va immédiatement vous contacter et vous envoyer une photo d'un visage déformé destiné à faire peur. 

Le contact se montre immédiatement menaçant et se met à citer ce qu'il sait de vous (nom, prénom, date de naissance...) avant de vous transmettre des images violentes et effrayantes. 

Puis vient la question fatidique: "Voulez-vous continuer à jouer avec moi?" qui s'en suit par une série de défis et de menaces souvent envoyés au beau milieu de la nuit jusqu'au 50e jour lorsque l'ultime consigne est donnée: "celle de se suicider" d'après Espace Manager.

D'après les médias argentins, une jeune fille de 12 ans a été retrouvée pendue à un arbre le 29 juillet 2018. Elle se serait suicidée "sur demande de ce compte Whatsapp". 

Les autorités mexicaines et espagnoles sont allées jusqu'à publier une infographie et des messages pour mettre en garde les adolescents. 







LE MOMO CHALLENGE AU LUXEMBOURG
Une lectrice originaire d'Oberkorn a contacté la rédaction RTL pour signaler que le Momo Challenge avait bien atteint le Luxembourg mais pas via Whatsapp.  

D'après elle, sa fille serait entrée en contact avec ce défi malsain via Youtube et son fils de 9 ans aurait découvert une icône sur sa tablette menant vers un numéro inconnu dont ce fameux contact. 

Inquiète, elle en aurait immédiatement informé la police.

La police luxembourgeoise nous a confirmé jeudi après-midi qu'un cas avait été recensé. Cependant, aucune plainte n'a été déposée et il n'y a pas eu de victime.