Annulations, retards

Grève Ryanair: à quoi s'attendre ce vendredi?

Europe
Un avion de la compagnie Ryanair à l'aéroport de Francfort-sur-le-Main.
© AFP

La grève Ryanair prend de plus en plus d'ampleur et les passagers ne savent plus où donner de la tête. Récapitulatif.

Aux dernières nouvelles, les pilotes néerlandais ont rejoint le mouvement, s'alignant ainsi avec leurs collègues allemands. 

La compagnie irlandaise a annoncé mercredi l'annulation de 250 vols depuis et vers l'Allemagne après avoir appris que les pilotes allemands allaient se joindre à la grève prévue vendredi.



 

En Belgique, 104 vols sont annulés dont 82 à et vers l'aéroport de Charleroi. En revanche, aucun vol depuis ou vers le Luxembourg ne devrait être annulé dans la mesure où les avions ne partent ni n'atterrissent dans un "pays en grève".

Kenny Jacobs, patron du marketing de la compagnie, a pris position via un communiqué en assurant que "nos pilotes ont d'excellentes conditions de travail en Allemagne. Les salaires peuvent atteindre 190.000 euros par an (...) et ils ont reçu une augmentation salariale de 20% cette année". 



Le mouvement social, qui concerne quelque 480 pilotes basés dans une dizaine d'aéroports allemands, débutera vendredi à 01H01 GMT (03H01 locale) et s'achèvera samedi 11 août à 00H59 GMT (02H59 locale). 

Au total, plus de 55.000 passagers seront concernés, dont 42.000 pour l'Allemagne, selon la compagnie qui a promis aux voyageurs lésés un changement gratuit de réservation.