En Suisse

Un homme meurt dans sa Tesla en feu: que s'est-il passé?

International
© Facebook/Pompiers de Bellinzone

Jeudi dernier, un automobiliste allemand est mort dans sa voiture électrique, sur une route de Suisse. Les batteries sont mises en cause.

Le drame a fait la Une de tous les médias suisses, la semaine dernière. Sur cette autoroute du Tessin, l'A2, proche de la frontière italienne, cet homme de 48 ans s'est retrouvé piégé dans sa voiture Tesla en flammes, après avoir percuté un rail de sécurité.

Tout de suite, les batteries lithium-ion ont été visées, notamment par les pompiers, qui estimaient que leur utilisation avait pu avoir un effet de "claquage thermique", c'est-à-dire une augmentation très rapide de la température qui devient incontrôlable. Depuis, le message des pompiers sur Facebook a été supprimé... et la Police a indiqué que rien ne permettait d'étayer cette hypothèse, pour le moment.

Car, près d'une semaine plus tard, une enquête est toujours en cours. Elle sera d'ailleurs rendue publique. Quand ? On ne le sait pas vraiment...



De son côté, le constructeur américain appelle à la prudence. "Les investigations se poursuivent et toutes conclusions semblent prématurées. Nous travaillons à reconstituer les faits de l'accident et assurons aux autorités locales une totale coopération", a indiqué à Reuters un porte-parole de Tesla, qui a présenté ses condoléances à la famille de l'automobiliste.

Cet accident impliquant une voiture Tesla n'est pas le premier. Le 11 mai, un Model S a percuté un camion de pompiers dans l'Utah, aux Etats-Unis. Et le Conseil national de la sécurité des transports des USA est en train d'enquêter sur deux autres accidents fatals...