L'Atelier au sujet du concert de Sting

"La Rockhal a brisé la tradition de confiance"

Luxembourg

Suite à l'annonce du concert de Sting, l'Atelier a réagi, d'abord à travers un communiqué et ensuite à travers un de ses associés.

Le communiqué de presse de l'Atelier annonçait déjà la couleur mercredi matin en félicitant d'abord la Rockhal pour la programmation de Sting pour ensuite affirmer qu'un "établissement public met en péril le Siren’s Call, projet ayant comme aspiration le développement de l’offre culturelle luxembourgeoise".

Clarifions immédiatement le problème: le concert de Sting organisé par la Rockhal se tiendra le 30 juin 2018, date à laquelle la deuxième édition du festival Siren's Call, organisé par l'Atelier entre autres, doit avoir lieu.

Un représentant de l'Atelier a écrit ce matin "en 25 ans de programmation, les équipes successives de l’Atelier ont toujours veillé à ne pas concurrencer des projets à haute valeur historique et/ou culturelle. C’est donc pourquoi nous n’avons jamais organisé de concerts concurrentiels en même temps que des événements tels que le Rock Um Knuedler (org. Ville de Luxembourg), Fête de la musique (Org. Ville de Dudelange) et le Sonic Visions festival (Org. Rockhal), pour ne citer que ceux-ci".

Le message est clair mais nous avons décidé de contacter l'Atelier afin d'en avoir le cœur net. Nous avons eu Michel Welter, associé de l'Atelier, au téléphone. 

"NOUS SOMMES CONTENTS QUE STING VIENNE"
"Ne vous méprenez pas, nous sommes contents que Sting vienne au Luxembourg. C'est un super événement mais on regrette qu'il vienne le même jour qu'un festival à connotation aussi fortement culturelle". 

Mais le public qui ira voir Sting est-il le même que celui qui irait au Siren's Call? "Ce n'est pas une science exacte mais avec la capacité de la Rockhal et l'ampleur de l'événement, ce sera mauvais pour nous quoiqu'il arrive". 

"Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est qu'il existe une concertation nationale pour éviter ce genre de situations. J'ai toujours trouvé ce respect important, on a toujours essayé de discuter avec tous les organisateurs". 

BRISER LA "TRADITION DE CONFIANCE"
La Rockhal n'aurait donc communiqué avec personne au sujet de cet événement? "C'est arrivé de nulle part" nous explique M. Welter. "Il n'ont informé personne, ils ont juste publié une vidéo énigmatique sur les réseaux sociaux". 

Au téléphone, il a conclu "nous sommes heureux que Sting vienne mais nous sommes déçus de la manière dont ça s'est déroulé. La Rockhal a brisé la tradition de confiance qui existe entre les organisateurs au Luxembourg". 

Nous n'avons pas réussi à joindre le directeur de la Rockhal, Olivier Toth, pour une prise de position. 

Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.