Excès de vitesse

Faut-il adapter les amendes aux revenus?

France

C'est la question que posent nos confrères de Capital, avec des arguments en faveur du oui et du non.

Les amendes pour excès de vitesse ne seraient pas dissuasives pour tout le monde: c'est, en substance, l'argument qui remettrait le plus en question le système actuel. Si l'article de nos confrères de Capital s'adresse en priorité aux automobilistes français, il est légitime de se la poser aussi au Luxembourg.

EN GRANDE-BRETAGNE, LES RICHES TRINQUENT
En France, l'amende maximum pour excès de vitesse est de 135 euros. Cela représente presque 10% du Smic français brut, ce qui fait plutôt mal au porte-feuille. En revanche, pour les personnes gagnant plus de 3.599 euros par mois (les 10% les plus riches de France selon l’INSEE), le coût de l'amende s'avère tout de suite moins dissuasive. 

En Grande-Bretagne, on a ainsi adopté le principe de l'amende proportionnelle au salaire de chaque automobiliste, comme le reportage de Turbo le montre. Les amendes ocillent entre 25% et 175% des revenus hebdomadaires. 

Pour l'Etat, bien sûr, cela représenterait une nouvelle et potentielle grosse rentrée d'argent. Un argument qui ne sensibilisera néanmoins pas tout le monde : cette année, il est prévu que les radars rapportent plus d'un milliards d'euros à la France.

Au Luxembourg, les radars ont flashé près de 500.000 fois en 2017, ce qui a permis à l'Etat d'engranger aux alentours de 23 millions d'euros, selon nos calculs (environ 17.000 amendes de 145 euros, le reste étant des amendes de 49 euros, toutes n'ayant pas été payées).

DES AMENDES DISPROPORTIONNÉES
Dans le camp du non, on met en avant le fait que ce type d'amende "adaptée au salaire" serait disproportionnée par rapport à la gravité de l'acte. "Le montant d’un délit doit être défini par la nature et les gravité du préjudice, et non en fonction du niveau de revenu" écrivent nos confrères de Capital, qui ont créé le débat.

Enfin, punir plus durement les plus riches serait "injuste", dans la mesure où ceux-ci remplissent déjà généreusement les caisses de l'Etat en payant l'impôt sur le revenu. "Les Français très aisés, ultra minoritaires" note Capital, "ont payé 28 milliards d’euros au titre de l’impôt sur le revenu, soit 40% de l’ensemble des recettes de cet impôt."

Alors, seriez-vous pour ou contre le fait d'adapter aux revenus les amendes pour excès de vitesse ?

Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.