Route du Nord

Le dernier tronçon de l'A7 est ouvert

Luxembourg

Le dernier tronçon de la route du Nord entre Lorentzweiler et le Kirchberg a été ouvert ce mercredi. Mais le rond-point Serra n'est pas encore terminé.

Le dernier tronçon de la route du Nord a été inauguré mercredi après-midi. Après la cérémonie, dès que le gérant du tunnel a donné son accord, la route a été ouverte à la circulation.

La route du Nord est enfin continue, de Fridhaff au Kirchberg. Un projet qui a pris 30 ans pour arriver à son terme et qui reste controversé.

Des opposants au projet - le Mouvement écologique et 'Natur an Ëmwelt' - s'étaient réunis et ont manifesté avec des pancartes dans le tunnel pour attirer l'attention sur les destructions environnementales.



A 15h00, ce dernier tronçon a enfin été inauguré en présence du Grand-Duc, après des travaux qui ont duré des années. La route du Nord, longue de 30 kilomètres, relie Fridhaff au Kirchberg et compte 4 tunnels. Le plus long est le tunnel Grouft qui mesure 3 kilomètres. Le tronçon entre Lorentzweiler et Waldhof inauguré aujourd'hui, fait 8,3 kilomètres de long. 

Le coût total de la route du Nord s'élève à plus de 700 millions d'euros.

© Geocoptix


Pour Jean-Claude Juncker et Jhemp Koeppe, la réalisation de la route du Nord était indispensable afin d'éviter la traversée des localités pour optimiser la qualité de vie des habitants dans les villages et relancer l'économie dans le Nord.

A l'époque, le projet n'était pas du goût des Gréngen, pour eux, il s'agissait d'un échec pour la démocratie et d'un échec pour l'environnement, selon Camille Gira en 1997 à la Chambre, quand le dernier tronçon de la route a été adopté.

Le ton n'a pas changé quand les protagonistes de l'époque parlent aujourd'hui de la route du Nord. Les sentiments sont restés les mêmes, sauf qu'ils sont maintenant définitifs, car les tunnels ont été percés, le domaine forestier du Grünewald a été coupé en deux, le macadam a été posé. Les grands adversaires étaient le gouvernement noir-rouge et l'opposition verte, et cela à l'intérieur de la Chambre comme à l'extérieur. L'affrontement se situait plus précisément entre les écologistes et le ministre Robert Goebbels. Ce dernier dit aujourd'hui qu'il a traversé les villages, il souhaitait discuter et il s'est retrouvé dans des situations retorses car ses adversaires l'accompagnaient partout pour protester.



Pourquoi le turbo rond-point Serra n'est-il pas encore prêt?

C'est par le rond-point Serra que le trafic de la route du Nord devrait arriver au Kirchberg dès ce soir. Mais le fameux rond-point n'est pas encore prêt.

Le ministre des Infrastructures François Bausch explique qu'avec les appels d'offre et les procédures qui ont dû être entreprises, on est resté dans le timing. Pourquoi cela n'est pas allé plus rapidement auparavant avec les gouvernements précédents, le ministre ne peut le dire.

Une bonne partie sera terminée en octobre, celle du Kirchberg au contournement. Plusieurs voies ne seront pas prêtes avant le printemps prochain.  

Le ministre devait encore ajouter que cette route ne résoudra évidemment pas l'ensemble des problèmes de circulation au Luxembourg. Le gros du trafic est jusqu'à présent monopolisé par la voiture. Il s'agit maintenant de faire changer les mentalités. 

François Bausch et le Grand-duc Henri inaugureront mercredi le dernier tronçon de 8 kilomètres de l'autoroute du Nord qui sera ouverte à la circulation dans la soirée.