Sécurité routière

Passer à 110 km/h dans les tunnels, c'est "du populisme et de l'idiotie !"

Luxembourg
© Gaël Arellano / Archives RTL

Le président de la sécurité routière s'oppose à la pétition qui réclame l'augmentation de la vitesse de 90 à 110 km/h dans les tunnels des autoroutes.

"Des fois j’ai l’impression que je suis le seul à respecter le 90 km/h dans les tunnels !" soupire Paul Hammelmann, qui se souvient même de s'être fait klaxonner pour ça.

Le président de la Sécurité Routière, contacté ce mercredi par RTL 5 minutes, a vu rouge devant la nouvelle pétition déposée lundi à la Chambre des députés. L’intitulé de la pétition n'est pas nouveau : passer la vitesse autorisée à "110 km/h dans les tunnels des autoroutes", contre 90 km/h actuellement. 

En 2017, un autre pétitionnaire réclamait aussi cette augmentation, aux motifs que la limite actuelle serait "trop faible" et que le passage des 130 km/h à 90 km/h serait "dangereux". Une limite de 110 km/h semble "plus naturelle", disait encore ce pétitionnaire.

Un argument irrecevable pour le président de la Sécurité Routière : "Allons ! Les tunnels ne sont pas une surprise, ils sont annoncés! Donc on peut tout à fait ralentir doucement, sans freiner brusquement." D'ailleurs, ajoute-t-il, "je rappelle qu’il y a une forte différence de luminosité entre l’intérieur et l’extérieur du tunnel. Cela demande un temps d'adaptation", donc plus on va vite, plus on augmente les risques.

CES 90 KM/H CRÉENT-ILS DES BOUCHONS?
Quant à l'argument que ces 90 km/h créent des bouchons, il le balaie aussi vite : «Critiquons ceux qui ne respectent pas les limitations de vitesse, car ce sont eux qui créent les bouchons. A partir du moment où tout le monde respecte la même vitesse, il y a forcément moins de bouchons". Il rappelle aussi que ce sont souvent ceux qui ne respectent pas les limites de vitesse ou qui "collent" les autres véhicules qui créent des accidents, donc des bouchons.

Un accident survenu sur l'A1, à proximité du tunnel Cents, qui avait provoqué 14 kilomètres de bouchons.© archives rtl

Il n'est donc pas tendre avec le pétitionnaire : "Pour moi, tout ceux qui plaident pour l’augmentation de la vitesse, c’est juste du populisme ou de l’idiotie."

C'est pourquoi il approuve la politique du ministre de la Mobilité, François Bausch : "Le ministre vient de présenter son plan d'action, et il a une fois encore insisté pour installer des radars, notamment dans les tunnels. Parce que, et je partage l’avis du ministre, un accident qui peut être relativement banal sur une route normale risque de devenir une catastrophe dans un tunnel."

Bref, "Il faut des contrôles plus sévères et plus automatisés dans les tunnels. Ces contrôles sont dans l'intérêt de la sécurité, donc de tous."



Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.