Justice

Procès en appel d'un homme qui avait menacé trois ambulanciers

Luxembourg

Cet homme avait notamment séquestré pendant près d'une heure trente les ambulanciers venus lui porter secours en mai 2017 à Differdange.

Mercredi, à la Cour d'appel de Luxembourg, la représentante du Parquet général a requis la confirmation de la peine de six mois de prison ferme prononcée en première instance à l'encontre d'un homme qui avait menacé les trois ambulanciers venus lui porter secours.

En juillet, il avait en outre été condamné par le Tribunal de Luxembourg à payer l'euro symbolique à l'Administration des services de secours et 1.300 euros aux ambulanciers, au titre des dommages et intérêts.

Cet homme était notamment poursuivi pour avoir séquestré les trois ambulanciers pendant près d'une heure et trente.

La Cour d'appel rendra son arrêt le 30 janvier.

DES SANCTIONS PLUS SEVERES A L'AVENIR
Les agressions contre des membres des services de secours se multiplient ces derniers temps. Pour lutter contre ce phénomène, un projet de loi a été rédigé. Il prévoit des sanctions plus lourdes pour les auteurs d'agressions verbales ou physiques sur des secouristes ou des agents de police.

Le projet de loi en question a été examiné mercredi en Commission de la Justice. Les auteurs de tels faits risqueront une peine de prison pouvant aller jusqu'à 5 ans et une amende pouvant atteindre 10.000 euros.