Santé

Reconnaître le lipœdème comme une maladie

Luxembourg

L'association de défense des patients "Patientevertriedung" soutient l'asbl "Lipödem Lëtzebuerg" et sa revendication d'une aide plus conséquente aux concernés.

L'asbl "Lipödem Lëtzebuerg" se bat pour que le lipœdème soit reconnu comme maladie. L'association existe depuis deux ans et elle a déjà de belles réussites à son actif, même si elle n'a pas encore atteint son but.

Le lipœdème est une maladie caractérisée par la prolifération de cellules adipeuses sous-cutanées au niveau des jambes et des bras, entraînant gonflements et douleurs. Cette maladie chronique, sur laquelle le sport et les régimes n'ont pratiquement aucun effet, touche essentiellement les femmes. En plus de la douleur, les femmes concernées doivent souvent subir les regards obliques des gens. Mais l'association a déjà réalisé un gros travail d'explication, selon sa présidente, Géraldine Flammang.

La maladie doit être traitée médicalement. Une opération est souvent la seule solution, or elle peut coûter jusqu'à 6.000 euros. Sur ce plan, l'asbl a aussi obtenu de la Caisse nationale de Santé qu'elle rembourse une partie du coût des opérations, des collants spéciaux et des drainages lymphatiques.

Les drainages lymphatiques sont des massages destinés à favoriser la circulation de la lymphe. Les patientes atteintes de lipœdème peuvent s'en faire prescrire 24 séances qui leur seront remboursées à 70%. Malheureusement, les personnes atteintes ont besoin de deux à trois massages par semaine, ce qui représente un sérieux surcoût. Les collants spéciaux recommandés coûtent entre 500 et 700 euros la paire. La Caisse nationale de Santé prend en charge la majeure partie de ce coût, mais seulement pour deux paires par an.

Les asbl "Patientevertriedung" et "Lipödem Lëtzebuerg" sont fières des progrès obtenus en général, mais l'assistance n'est pas encore optimale. A commencer par les médecins qui ne sont pas toujours suffisamment informés et ne posent donc pas le bon diagnostic. Le nombre de cas au Luxembourg n'est pas encore connu. En Allemagne, selon des estimations, une femme sur dix est touchée par cette maladie.

© Sam Rumé


Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.