Journée nationale de la commémoration

Le Luxembourg se souvient des victimes du nazisme

Luxembourg
© RTL Télé Lëtzebuerg / Jeff Kieffer

Chaque année depuis 1946, le 10 octobre est la journée nationale de commémoration, une date qui nous rappelle les nombreuses victimes de l'occupation nazie.

Quand l'occupant nazi a pris le contrôle du Grand-Duché, il lui a fallu peu de temps pour tenter - malgré des promesses contraires - d'annexer le pays et ses gens.

Lors d'un recensement officiel dit "Personenbestandsaufnahme", les Luxembourgeois ont été invités à se déclarer allemands. Le 10 octobre 1941, le peuple luxembourgeois s'est opposé à ce stratagème allemand en refusant d'être intégrés au Reich.

Les résistants, prisonniers des camps de concentrations, et les enrôlés de force ont fait d'énormes sacrifices à cette époque pour sauvegarder les libertés de leurs concitoyens. 

C'est en leur honneur que le pays se rappelle ces événements chaque année depuis la fin de l'occupation en 1946.

Ce dimanche matin, une série de cérémonies sont donc prévues, comme chaque année, pour combattre l'oubli.

Le programme officiel

La Journée de commémoration nationale rend hommage à la solidarité et au courage du peuple luxembourgeois durant l'occupation de 1940 à 1945. À cette occasion, plusieurs cérémonies seront prévues au Luxembourg le dimanche 7 octobre 2018.

10 h 00 – Cérémonie au monument national de la Solidarité luxembourgeoise («Kanounenhiwwel»)

À son arrivée au boulevard F. D. Roosevelt, S.A.R. le Grand-Duc sera accueilli au pied du monument national de la Solidarité luxembourgeoise par le président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo, par le Premier ministre, ministre d'État, Xavier Bettel, par le Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, Étienne Schneider, par le bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer, et par le chef d'état-major de l'armée luxembourgeoise, le général Alain Duschène.

À son arrivée au «Kanounenhiwwel», le chef d'État déposera une couronne de fleurs devant le monument, puis ranimera la flamme du souvenir.

Ensuite, S.A.R. le Grand-Duc se rendra à l'intérieur du monument pour signer le livre d'or.

À la sortie du monument, S.A.R. le Grand-Duc saluera les porte-drapeaux, les autorités luxembourgeoises, les ambassadeurs résidant au Luxembourg, les membres du Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale composé de représentants de la Résistance, des enrôlés de force et des victimes de la Shoah.

10 h 30 – Cérémonie au monument à la mémoire des victimes de la Shoah

À l'issue de la cérémonie au monument national de la Solidarité luxembourgeoise, des gerbes de fleurs seront déposées devant le monument à la mémoire des victimes de la Shoah au boulevard Roosevelt à Luxembourg. Les gerbes seront déposées par le président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo, par le Premier ministre, ministre d'État, Xavier Bettel, par le bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer, et par le président du Consistoire israélite, Albert Aflalo.
Le discours et la prière prononcés par le grand rabbin de Luxembourg, Alain Nacache, seront suivis du discours du Premier ministre Xavier Bettel.

11 h 00 – Dépôt de fleurs devant le monument du Souvenir (Gëlle Fra)

Des couronnes de fleurs seront en outre déposées devant le monument du Souvenir à la place de la Constitution par le président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo, le Premier ministre, ministre d'État, Xavier Bettel, et le bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer, en présence du Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, Étienne Schneider, du chef d'état-major de l'armée luxembourgeoise, le général Alain Duschène, et du directeur général de la police grand-ducale, Philippe Schrantz.

11 h 30 – Cérémonie au monument national de la Résistance et de la Déportation (Hinzerter Kräiz)

Le Premier ministre Xavier Bettel prononcera un discours au monument national de la Résistance et de la Déportation.
Un représentant de l'Église catholique, le vicaire général Léo Wagener, le grand rabbin de Luxembourg, Alain Nacache, et le pasteur de l'Église protestante de Luxembourg, Volker Strauß, procèderont ensuite à la bénédiction de la tombe au monument national de la Résistance et de la Déportation (Hinzerter Kräiz).

Des couronnes de fleurs y seront déposées par Mars Di Bartolomeo, Xavier Bettel et Lydie Polfer.

Cérémonie de commémoration et de mémoire au Lycée classique de Diekirch

Une cérémonie de commémoration et de mémoire aura lieu au Lycée classique de Diekirch, en présence du président de la Chambre des députés, du Premier ministre et des membres du gouvernement, des autorités nationales, des ambassadeurs, du Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale et d'étudiants.

Au programme de la cérémonie figureront des discours de Mars Di Bartolomeo, de Xavier Bettel, du directeur du lycée, Marcel Kramer, du bourgmestre de la Ville de Diekirch, Claude Haagen, et du président du Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale, Josy Lorent. Seront également prévus un accompagnement musical par la chorale du Lycée classique de Diekirch, la soprano Danièle Patz et la saxophoniste Nadine Kaufmann ainsi que la lecture scénique de textes sélectionnés par des étudiants du lycée.