Législatives 2018

L'ASTI regrette la prépondérance des questions d'identité dans la campagne

Luxembourg
© Pit Everling

Les questions identitaires ne sont plus l'apanage des partis d'extrême-droite, elles sont devenues "mainstream", constate l'ASTI après analyse de la campagne électorale en cours.

L'Association de soutien aux travailleurs immigrés déplore la course à laquelle se livrent les partis pour être les meilleurs patriotes. Ainsi tous les partis mettent largement en avant la langue luxembourgeoise.

L'ASTI souligne cependant qu'il ne s'agit pas de mettre tous les partis dans le même panier.

L'asbl a élaboré une liste de revendications adressées aux partis à l'occasion des législatives d'octobre. Parmi ses priorités : une meilleure participation politique des non-Luxembourgeois. Le droit de vote devrait avoir pour base le lieu de résidence et non la nationalité. La Chambre des salariés devrait obtenir un droit d'initiative législative direct. L'ASTI souhaite encore l'abrogation de l'obligation de durée de résidence de cinq ans pour les élections communales.

Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.