Accusations de manipulations et de faux

Le mouvement "Demokratie" va retirer ses listes mercredi

Luxembourg
A gauche, la liste officielle de "Demokratie" pour le sud. A droite, la liste envoyée à la rédaction de RTL le week-end dernier par Sonja Holper.

Le mouvement „Fräi Wieler“ de Lee-Michel Bassegio accuse le mouvement "Demokratie" de Sonja Holper de manipulations et de faux. Les deux sont issus de la scission du mouvement politique "Demokratie 2018".

Le tout jeune mouvement „Demokratie“ a finalement annoncé mardi soir dans un communiqué que les deux listes déposées allaient être retirées mercredi. Dans le communiqué, Sonja Holper a écrit au nom du mouvement :

" En raison de la situation inextricable et des doutes suscités, nous sommes au regret de vous annoncer que nous allons retirer nos listes. Nous ne souhaitons pas forcer les choses et nous voyons échouer notre engagement pour une bonne cause."

Des déclarations que Sonja Holper a confirmées sur RTL mardi soir.

RAPPEL DES FAITS
Vendredi, nous vous apprenions la scission du mouvement politique récemment créé "Demokratie 2018". Suite à des divergences d'opinion, le mouvement "Demokratie" s'était séparé de "Demokratie 2018". La liste "Demokratie" du centre était maintenue avec 21 candidats et Sonja Holper à sa tête, celle du sud restait également valide avec 23 candidats et un changement de tête de liste: Jonas Folschette remplaçait Lee Michel Baseggio. A cette date, nous ne disposions d'aucune information quant à l'avenir de l'autre partie du mouvement.

LE CHAOS SE POURSUIT POUR L'EX-"DEMOKRATIE 2018"
Après la scission du mouvement "Demokratie 2018", un nouveau mouvement politique appelé „Fräi Wieler“ (électeurs libres) s'est constitué autour de Lee-Michel Bassegio, l'ex-tête de liste de "Demokratie 2018" dans le sud. Il reproche aujourd'hui au mouvement "Demokratie", constitué autour de Sonja Holper, des manipulations et des falsifications.

DES CANDIDATS SUR LA LISTE SUD SANS AVOIR DONNE LEUR ACCORD ?


En effet, lundi, des personnes se sont signalées aux autorités afin de dénoncer le fait qu'elles figuraient comme candidats sur les listes de "Demokratie" sans avoir donné leur accord.

Nous avons appris depuis qu'il y aurait au moins dix cas, la plupart dans les environs de Belvaux-Soleuvre.Il s'agit surtout de personnes âgées. Il semble que ces personnes ne savaient pas ce qu'elles signaient.

Selon nos dernières informations, au moins une plainte a été déposée. D'un point de vue strictement théorique, les concernés peuvent introduire un recours auprès du Tribunal administratif. Il faudrait toutefois faire relativement vite pour que cela passe, car les listes électorales sont arrêtées depuis vendredi dernier par les Tribunaux d'arrondissement dans le sud et le centre et les bulletins de vote sont en principe commandés. Qu'ont signé les concernés ? Comment leur nom s'est-il retrouvé sur la liste ? Voilà deux points qu'il reste à éclaircir.

LE MOUVEMENT "FRAI WIELER" RECLAME L''ANNULATION DES ELLECTIONS

Détail intéressant : le week-end dernier, la candidate tête de liste de "Demokratie" dans le centre, Sonja Holper, a envoyé à la rédaction de RTL une nouvelle liste pour la circonscription électorale sud, qui comptait quatre noms de moins que la version originale. La liste était donc passée de 23 à 19 candidats.

La version avec 19 noms.


La version avec 23 noms.

Le mouvement „Fräi Wieler“, lui aussi issu de la scission du mouvement "Demokratie 2018", exprime sa consternation et réclame carrément l'annulation des élections, afin que de nouvelles listes, non falsifiées, puissent être déposées.



Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.