Après le drame

Effondrement d'un pont: le Luxembourg est-il à l'abri?

Luxembourg
© AFP

Deux jours après la catastrophe qui a eu lieu à Gênes, la question se pose au Grand-Duché: sommes-nous à l'abri?

L'effondrement du viaduc à Gênes a déjà fait 39 morts et le bilan pourrait encore être revu à la hausse dans les prochaines heures. 

Une tragédie qui a choqué toute l'Europe  et qui a ensuite soulevé des questions concernant les mesures de sécurité mises en place pour éviter un tel drame. 

Josée Lorsché, députée déi gréng, a adressé cette problématique en posant plusieurs questions au ministre du Développement durable et des Infrastructures jeudi matin. 

Existe-t-il des ponts identiques à celui de Gênes au Luxembourg? Quels sont les moyens mis en oeuvre pour éviter un écroulement? A quel rythme vérifie-t-on l'état des ponts et des viaducs routiers au Luxembourg? 

Des questions qui se posent au Luxembourg mais aussi dans les pays voisins depuis le drame de mardi. Dans ce contexte, la réponse de François Bausch sera évidemment très attendue. 

1271 PONTS AU LUXEMBOURG
En attendant, le directeur des Ponts et Chaussées a réagi en assurant que les ponts étaient contrôlés tous les 3 ans au Luxembourg.


Des contrôles qui, d’après lui,  sont réalisés par une équipe d’inspection en coopération avec des bureaux d’études externes.

Il faut savoir qu’au Luxembourg, on compte actuellement 1271 ponts qui tombent sous la responsabilité des Ponts et Chaussées et qu'à court terme, seuls le pont autoroutier de Schifflange et le pont de Colmar-Berg doivent être renforcés.

Rassurez-vous, des projets ont d’ores et déjà été finalisés pour mener à bien ces opérations.

Enfin, Roland Fox a répondu à la première question de la députée avant notre ministre en assurant qu’il n’existe pas de pont identique à celui de Gênes au Luxembourg.