Golfe de Guinée

Un navire sous pavillon luxembourgeois attaqué par des pirates

Luxembourg

Mardi, le navire "St Marseille" battant pavillon luxembourgeois, a été victime d'un acte de piraterie dans la rade de Cotonou.

Le navire de l’armateur français "Sea Tankers" a été attaqué par cinq pirates armés alors qu’il se trouvait dans la rade de Cotonou dans le Golfe de Guinée au Bénin. Au moment de l’attaque, le navire "St Marseille" était vide et quatre gardes de la marine béninoise étaient à son bord.  

Quand les pirates ont donné l’assaut, des tirs ont eu lieu et deux gardes ont été blessés. Les pirates ont alors interrompu leur action et ont quitté le navire avec le canot de sauvetage.

Aucun des 18 membres d’équipage n’a été blessé. Aucun ressortissant luxembourgeois n’était présent à bord. Les deux gardes sont hospitalisés, leur état est stable.

Le St Marseille est un tanker de 10 ans chargé de ravitailler d’autres navires, qui peut supporter une charge de 8.150 mètres cubes.

Le navire, qui bat pavillon luxembourgeois, appartient au groupe français ST Management SAS.  



Cet acte de piraterie n’est pas un cas isolé au large des côtes d’Afrique de l’ouest. Ce type d’attaque est fréquent dans le Golfe de Guinée.

Une demi-douzaine de navires sous pavillon luxembourgeois ont déjà été attaqués par des pirates. Le dernier cas remonte à deux ans. Quelques 210 navires battent pavillon luxembourgeois à usage commercial.