CNS

L'Aldo veut une prise en charge partielle de l'ostéopathie

Luxembourg

43% de la population a déjà été traitée par un ostéopathe au Luxembourg. C'est un des résultats fournis par un sondage que l'Aldo a fait réaliser.

L'Aldo est l'Association luxembourgeoise des ostéopathes. Le sondage a été réalisé par l'institut Quest.

90% des personnes traitées ont été satisfaites de ce traitement et 90% recommanderaient leur ostéopathe. 

Seuls 5% des personnes interrogées n'iraient pas chez un ostéopathe. Carlo Kissen de Quest énumère les raisons données à cela.

Carlo Kissen : Ceux qui y sont catégoriquement opposés, ont des doutes sur les fondements scientifiques de l'ostéopathie. L'association reprendra certainement cet élément pour travailler dessus. A côté de cet argument, il y a aussi des questions sur les moyens dont dispose la profession pour établir un diagnostic fondé et sur la formation. Enfin, autres raisons pour ne pas aller chez l'ostéopathe : ce n'est pas remboursé ou la profession n'est pas réglementée ...

Dans des pays tels que la France, la Grande-Bretagne, la Finlande et la Suisse, l'ostéopathie est déjà reconnue. Le sondage indique une large majorité favorable à ce que ce soit aussi le cas au Luxembourg. 

Les 3/4 des personnes interrogées plaident pour une prise en charge partielle des coûts d'ostéopathie par la Caisse nationale de Santé. 

L'Aldo demande depuis longtemps que l'ostéopathie soit reconnue comme "médecine de première instance" au Luxembourg. Au cours des derniers mois, l'association a eu des entretiens avec des députés et elle s'est aussi rendue au ministère de la Santé afin de sensibiliser. Et ces discussions auraient été positives dans leur ensemble. 

Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.