par
Mobilité

Les "râleurs du TER" ont rencontré le ministre Bausch

Le lunch des «râleurs du TER» sur la mobilité transfrontaliè (06.03.2017)
Le lunch des «râleurs du TER» sur la mobilité transfrontalière (
Luxembourg

Ce matin le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, a rencontré les "râleurs du TER".

Le but du déjeuner était de présenter aux usagers du TER les projets de mobilité transfrontalière entre la France et le Luxembourg.

Le ministre a voulu rassurer les usagers en thématisant sur les investissements du Luxembourg sur la ligne Luxembourg-Bettembourg avec notamment son dédoublement, un cinquième et sixième quai à la gare de Luxembourg ou encore le développement de la nouvelle gare à Howald.

Le Grand-Duché compte aussi développer le système de covoiturage avec une nouvelle application avant la fin de l'année.

Pourtant la situation sur les rails depuis l'accident mortel du 14 février sur cet axe transfrontalier très sollicité est compliquée. Selon un communiqué des syndicats SNCF, la sécurité des conducteurs ne serait pas assurée au Grand-Duché. Ils ont donc décidé de faire usage de leur droit de retrait. À ce sujet, le ministre a notamment assuré ne pas comprendre leur attitude.

UN MANQUE D'INFORMATIONS
Ce matin, une équipe RTL s'est rendue à la gare de Luxembourg à l'encontre des usagers TER pour connaître la situation actuelle. (voir vidéo)

Puis suit l'interview d'Henri Delescaut membre de l'Association des voyageurs TER Metz-Luxembourg fustige le manque d'informations communiquées de la part de la SNCF aux usagers du TER.

En ce moment seul les CFL assurent la circulation entre la France et le Luxembourg. Ce matin, aux heures de pointe et au départ de Thionville, il n'y avait qu'un train toutes les heures au lieu d'un départ toutes les 20 minutes.

Malheureusement les usagers devront encore prendre leur mal en patience...