Dans le Jura

Crash du Mirage 2000: des débris retrouvés, l'équipage toujours porté disparu

France
© AFP

Ce jeudi matin, les autorités n'avaient toujours pas retrouvé la trace des deux membres d'équipage qui étaient à bord de l'avion de chasse qui s'est crashé dans le Jura.

Quelques heures après la disparition des radars, plusieurs débris ont été retrouvés mais toujours aucun signe des deux pilotes qui se trouvaient à bord. L'appareil, parti mercredi matin de la base de Nancy-Ochey pour un vol d'entraînement, a disparu des radars alors qu'il survolait le Jura, à la frontière Suisse.

"Nous espérons que nous allons les retrouver vivants. Ils sont à ce stade portés disparus", a déclaré le porte-parole de l'armée de l'Air, le colonel Cyrille Duvivier, lors d'une conférence de presse à Paris. "La difficulté, c'est de trouver la zone d'impact (...) La zone des débris peut être immense", a-t-il précisé.

Interrompues dans la nuit, les recherches ont repris à 7h30 ce matin.

UN MORCEAU DE PARACHUTE RETROUVÉ
Les quelques indices à portée des enquêteurs ne sont toutefois pas encourageants. "On n'a eu aucun contact d'aucune sorte", aucun signal d'éjection, a souligné le colonel Duvivier. Aucune des balises - placées sur le siège éjectable et qui se déclenchent automatiquement lors de l'éjection ou que les pilotes déclenchent en arrivant au sol pour être localisés - n'ont été activées. 

Des débris ont été localisés à Mignovillard, commune autour de laquelle les recherches s'étaient concentrées, a indiqué une source proche des secours.

Selon L'Est Républicain, un parachute et une carte figurent parmi les débris retrouvés sur les hauteurs de Mignovillard, à 1.050 mètres d'altitude. "On a trouvé du tissu qui ressemble à un parachute", a confirmé le colonel Duvivier. "Mais il est trop tôt pour dire s'il s'agit d'un parachute de l'équipage ou de l'appareil", a-t-il ajouté.

"On sait qu'il s'est passé quelque chose d'anormal", a déclaré de son côté à l'AFP une source militaire sans plus de précisions.

Une enquête a été ouverte pour "recherche des causes de l'accident" par le parquet de Metz, compétent pour les affaires pénales militaires dans la zone Est.

Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.