Trafic

Les frontaliers belges dans les bouchons jusqu'à... avril 2019 !

Belgique
Belgique
© Olidom Multimedia

C'était redouté, c'est désormais confirmé : les travaux entamés mi-septembre sur l'E411 perdureront après la fin de cette année. La fin du chantier est prévu pour avril prochain !

C'est une mauvaise nouvelle pour tous les frontaliers belges utilisant leur voiture pour rejoindre chaque matin le Luxembourg. Comme on le craignait il y a trois semaines, le chantier entre Arlon et Sterpenich, qui a pour but de relifter l'autoroute et de créer une troisième voie consacrée au covoiturage, ne lèvera pas le camps en fin d'année comme cela était initialement prévu. La Sofico (Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures) l'a annoncé ce jeudi 8 novembre : "il ne sera pas possible de clôturer le chantier avant l’arrivée des conditions hivernales (...) L’objectif est de clôturer l’entièreté du chantier dans le courant du mois d’avril 2019". 

25.000 M² DE BÉTON AU LIEU DE 10.000 M²
Pourquoi ce chantier, entamé le 17 septembre et paralysant la circulation sur l'axe E411/A6 chaque jour aux heures de pointe, a-t-il pris autant de retard ? Selon la Sofico, c'est parce que des "réparations conséquentes supplémentaires" sont "à réaliser au niveau du béton armé continu de l’autoroute." Ainsi, alors qu'il était prévu de couler 10.000 m² de béton armé pour remettre les routes en état, il s'avère finalement que 25.000 m² sont nécessaires, des "dégradations conséquentes" n'ayant pas pu être détectées avant l'ouverture du chantier, dixit la Sofico qui s'explique dans un long communiqué.

VITESSE RÉDUITE SUR DEUX VOIES
Concrètement, cela signifie pour les frontaliers belges que la circulation vers le Luxembourg restera difficile pendant encore six mois. Cet hiver, une seule voie sera ouverte sur l'E411 en dehors des heures de pointe lorsque la météo permettra de poursuivre les travaux. Quand les conditions seront défavorables, deux voies seront ouvertes, avec une vitesse réduite. En revanche, dès la mi-décembre, les conditions de circulation vers Bruxelles reviendront à la normale (120 km/h).

La Sofico estime néanmoins que "le chantier avance très bien avec des opérations de jour, de nuit et de week-end, avec la présence de plus d’une cinquantaine d’ouvriers par jour", rappelant au passage que l'autoroute n'avait plus été restaurée depuis 30 ans. Ce chantier représente un budget de 12.65 millions d'euros (hors taxes), financé par la Sofico.

Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.