Automobile

Les avantages du gaz naturel

Il n'y a que 9.000 voitures qui roulent au gaz naturel (CNG) en Belgique.

 Ailleurs, la technologie a pourtant déjà convaincu. "En Europe il y a un million et demi de véhicules au gaz naturel, et il faut compter à peu près 850.000 à 900.000 véhicules au gaz naturel en Italie. Ce sont soit des voitures particulières, soit des véhicules utilitaires", indique Dominique Fontignies, porte-parole de Fiat Belgique.

Avantageux pour le portefeuille et l'environnement

Le premier avantage de ce type de véhicule est le prix du carburant: environ 90 centimes le kilo, pour un rendement similaire à celui de l'essence. Mais ce n'est pas le seul point positif. "Au niveau économique, vous payez 30% de moins à la pompe. Il a aussi l'aspect écologique. Vous luttez concrètement contre la pollution locale et la pollution globale, les gaz à effet de serre. Et c'est pratique car vous ne devez rien sacrifier en termes de confort, vous avez une autonomie suffisante", précise Didier Hendrickx, de l'association des véhicules au gaz naturel de Belgique.

Notre journaliste Philippe Jacquemotte a pris en main une voiture roulant au CNG. "Nous avons fait le plein, on a mis 12 kilos de gaz naturel, ce qui nous a coûté une dizaine d'euros, et avec ça on pourra faire à peu près 200 kilomètres", indique-t-il.

D'un point de vue écologique, la voiture au CNG est beaucoup plus propre: moins 11% de CO2 et moins 90% d'oxydes d'azote.

Les administrations wallonnes adoptent le CNG pour leurs flottes

Et cette voiture qui roule au gaz de ville, le ministre wallon de l'Environnement l'apprécie. "C'est parce que j'ai opté pour une full électrique, sinon le CNG aurait sans doute été la solution privilégiée. Pour les longues distances, les gens qui roulent beaucoup, c'est effectivement une belle solution", confie Carlo Di Antonio.

Les communes et les services publics wallons remplacent d'ailleurs progressivement leurs vieux diesels contre des CNG.

Un réseau de stations peu développé en Wallonie et à Bruxelles

Par contre, il faudra améliorer le réseau. La Flandre dispose de 75 stations, Bruxelles une seule, et la Wallonie n'en compte que 15. "L'objectif est d'arriver assez rapidement à atteindre 50 ou 60 stations équipées du CNG à travers le territoire pour se déplacer sans problème avec ce carburant", explique le ministre wallon de l'Environnement.

Pour les camions aussi

Autre atout du CNG: il peut, beaucoup plus facilement que l'électrique, s'adapter au camion. "Ces dernières années, les constructeurs ont mis sur le marché des modèles très performants. Aussi performants que les véhicules diesel. Je pense que tous les voyants sont au vert", affirme Didier Hendrickx.

Autorisé dans les parkings souterrains et les zones basse émission

Reste encore à convaincre le grand public, car les véhicules qui roulent au gaz naturel sont en moyenne 2 à 10% plus chers. Notez qu'au contraire des LPG, les véhicules CNG peuvent pénétrer dans les parkings souterrains et dans les zones basse émission partout en Europe.