par
Stockage des déchets nucléaires à Bure

Une nouvelle ZAD contre Cigéo ?

France
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Des manifestants se sont rassemblés dimanche 19 juin 2016 dans la forêt de Mandres-en-Barrois pour une journée randonnée et un pique-nique.

Sur le lieu de construction d'un puit d'évacuation d'hydrogène du laboratoire de l'Andra, les manifestants se sont appliqués à "mettre à sac" le chantier. La raison ? Stopper les travaux qui détruisent le bois Lejuc, cette terre cédée à l'Andra par la municipalité.

Comme le rapporte Lundi Matin, les manifestants sont désormais installés dans le bois, derrière des barricades et construisent un préau qui doit accueillir les opposants au projet sans discontinuer pendant deux semaines. "Ce début d’occupation ne doit pas être le point d’orgue de deux semaines d’actions mais le prélude d’un été déterminé", écrit Lundi Matin.

Est-ce une nouvelle ZAD ?

C'est la question que se pose France 3 Lorraine. Déjà l'été dernier, deux camps s'étaient installés une vingtaine de jours près de Cigéo. Déjà à ce moment, on parlait de ZAD. Il n'en fut rien puisque le campement s'était bien terminé comme prévu.

Pour le moment, si on ne se risque pas encore à qualifier de ZAD ce rassemblement, le but reste bien de bloquer le chantier et "d'empêcher par tous les moyens nécessaires", la destruction du bois et la suite des travaux du projet Cigéo.