En Moselle

L'alcool reste la première raison des suspensions de permis, loin devant la vitesse

France
© AFP-image d'illustration

Dans près de deux cas sur trois, la consommation excessive d'alcool est la cause d'un retrait de permis en Moselle, selon les derniers chiffres officiels.

Depuis le début de l'année, en Moselle, l'alcool n'a jamais autant mérité son titre de principale raison aux suspensions de permis. Ainsi, en novembre, sur les 179 permis suspendus (un chiffre en baisse puisque 301 permis ont été retirés le mois dernier dans le département), 107 l'ont été pour une alcoolémie positive, ce qui représente près de 60% des cas. Ce chiffre n'a été atteint qu'une seule fois : c'était au mois de janvier, où 150 permis (sur 248) ont été suspendus en raison d'une consommation excessive d'alcool. Pour le reste, cette proportion oscille entre 42% et 57%.

En novembre, la vitesse se situe loin derrière l'alcool puisque 39 permis ont été retirés pour ce motif, ce qui représente 22% des cas. Jusque là, cette proportion a oscillé entre 12% (en janvier) et 34% (en avril). La prise de stupéfiants constitue la troisième et dernière raison : 33 permis ont été retirés pour ce motif en novembre, en Moselle.

Le nombre de suspensions de permis dans le département est cependant en chute libre puisque 301 permis ont été suspendus en octobre (contre 179 en novembre) et que la moyenne s'établissait à 243 suspensions jusque là. En Moselle, 2610 permis ont été suspendus cette année, dont 51,5% en raison d'une alcoolémie excessive et 25% en raison d'une vitesse excessive.

Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.