Moselle

Affrontements entre lycéens et forces de l'ordre: 18 blessés dont un policier

France
France
© Olidom Multimedia

Des centaines de lycéens ont investi les rues de Thionville lundi matin dans le cadre d'un mouvement de protestation.

Des lycées bloqués, des lycéens dans les rues et une manifestation qui a mal tourné lundi à Thionville.

Plusieurs centaines de jeunes se sont rassemblés puis ont pris la direction de la place de la Liberté où un important dispositif de sécurité avait été mis en place par les forces de l'ordre. 

D'après les médias lorrains, ce face-à-face a mal tourné. Certains lycéens auraient jeté des pierres et des bouteilles sur les CRS qui ont répondu en lançant des bombes lacrymogènes. 

Résultat des courses: 18 blessés légers et 11 interpellations d'après la préfecture de Moselle qui a précisé qu'un policier faisait partie des blessés. 

Toujours d'après la préfecture, les lycéens interpellés l'ont été pour "jets de projectiles, outrages, dégradations" et "port d'armes"

Important à savoir: le mouvement de protestation a également eu des répercussions à Forbach et à Fameck où 6 personnes ont été interpellées. 

En total, 10 lycées étaient concernés par les manifestations lycéennes lundi en Moselle dont 6 à Thionville où la situation a très vite dégénéré. 

Les protestations ont eu lieu tout au long de la matinée et se sont achevées vers 15h d'après la préfecture qui, en réaction aux événements de lundi, a lancé le message suivant: "Le droit de manifester doit être concilié avec le respect de l’ordre public."